20/02/15

Blasphémateur ! - Les prisons d’Allah - Waleed Al Husseini - Editions Grasset

 

Témoignage poignant, "Blasphémateur !" offre le regard inédit d’un citoyen palestinien sur son propre Etat, paralysé selon lui par les conflits internes, la collusion des pouvoirs, la prégnance du religieux.

C’est aussi le plaidoyer enflammé d’un homme déterminé à se battre pour la liberté de penser.

Un homme des Lumières…

Résumé

A 25 ans, Waleed Al Husseini est un homme libre, et cette liberté, il en a payé le prix.

En 2010, il est le premier Palestinien d’origine musulmane incarcéré en Cisjordanie pour avoir rejeté l’Islam.

Sur Internet, seul espace de liberté, l’adolescent dénonçait les ressorts rétrogrades, violents et misogynes des textes coraniques et la pratique des religieux.

Mais on ne quitte pas l’Islam.

L’autorité palestinienne, qui se déclare pourtant laïque, en fait son ennemi public numéro 1 et l’arrête pour outrage à la religion.

Commence alors un long et douloureux séjour dans les prisons palestiniennes, où il subit des tortures psychologiques et physiques.

Il parviendra finalement à en sortir grâce à des soutiens internationaux, et trouvera asile en France…

Lien Editions Grasset

Blasphémateur !

Les prisons d’Allah

Waleed Al Husseini

Editions Grasset : 18 €

© Editions Grasset

blasphemateur

 

Posté par Le Blog de Moon à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

14/01/14

L'affaire Audin - 1957/1978 - Pierre Vidal Naquet - Editions de Minuit

 

Ce livre a été publié en mai 1958.

Pierre Vidal Naquet y démontrait que la thèse de l’évasion expliquant la disparition de Maurice Audin était une imposture et émettait l’hypothèse que le mathématicien, assistant à la Faculté des Sciences d’Alger, était mort au cours d’une séance de tortures.

Ayant eu accès par la suite aux différents dossiers judiciaires, Pierre Vidal Naquet put retracer l’intégralité de l’histoire de l’affaire.

Ouvrage d'Histoire contemporaine révélant la vérité sur un mensonge d'Etat : la disparition en 1957 du militant anti colonialiste Maurice Audin.

Maurice Audin, arrêté en 1957 par les parachutistes du 1er RCP, est mort au cours d'une séance de tortures.

Le point sur cette affaire jamais jugée, révélatrice d'une société démocratique en crise…

Résumé

Le 11 juin 1957, Maurice Audin, mathématicien, assistant à la faculté des sciences d’Alger, membre du parti communiste, était arrêté par les parachutistes du 1er R.C.P.

Le 21 juin, selon ses gardiens, il se serait évadé.

Nul ne l’a plus revu vivant et Henri Alleg, l’auteur de "La Question", fut un des derniers à l’avoir vu pendant sa détention, alors qu’il venait d’être torturé.

Jusqu’à la fin de la guerre d’Algérie et au delà, face à la justice, les auteurs de ce rapt maintinrent, le général Jacques Massu en tête, que Maurice Audin s’était effectivement évadé.

Un comité Audin se constitua à Paris et décida de faire une enquête.

En mai 1958, Pierre Vidal Naquet, dont ce fut le premier travail historique, publiait, aux Editions de Minuit, "L’Affaire Audin".

Il y démontrait que l’évasion était une imposture et émettait l’hypothèse qu’une comédie avait, effectivement, été jouée, dans laquelle un officier de parachutistes avait joué le rôle principal.

Quant à Maurice Audin, il était mort au cours d’une séance de tortures.

Il n’était pas un musulman que l’on pouvait passer par profits et pertes, il fallut bien camoufler sa mort.

L’enquête judiciaire, menée d’abord à Alger, fut transférée à Rennes, où fut jadis jugée l’affaire Dreyfus, et se prolongea jusqu’en 1962.

Dans le présent livre, l’ouvrage de 1958 est réimprimé intégralement, avec quelques précisions supplémentaires.

Pierre Vidal Naquet a eu accès non seulement aux dossiers des enquêtes successives, mais aux archives conservées sur cette affaire au ministère de la justice.

Ces archives permettent, pour la première fois, de faire l’histoire de l’affaire, avant le délai habituel de 50 ans.

On verra donc non seulement comment Maurice Audin a disparu, comment l’enquête confirma l’hypothèse de 1958, mais surtout comment l’autorité judiciaire, du juge d’instruction au ministre, en passant par les procureurs généraux, a réussi à éviter que ce crime ne soit jamais jugé.

Ce livre est donc l’histoire tout à la fois d’un meurtre et d’un déni de justice.

Le meurtrier, un lieutenant de l’armée française, qui, (sur ordre du général Paul Aussaresses), étrangla Maurice Audin le 21 juin dans l’après midi, prit sa retraite comme colonel en 1981 avec le grade de commandeur de la Légion d’Honneur.

L’affaire Audin ne fût pas l’affaire Dreyfus et la vérité ne triomphe pas, mais elle fut, en un sens, plus le révélateur d’une société démocratique en crise.

Par delà la guerre d’Algérie, la mort de Maurice Audin nous interpelle encore aujourd’hui…

 

Lien Editions de Minuit

 

L'affaire Audin - 1957/1978

Pierre Vidal Naquet

Editions de Minuit : 10,50 €

 

© Editions de Minuit

 

l affaire audin

 

Posté par Le Blog de Moon à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

10/01/14

La vérité sur la mort de Maurice Audin - Jean Charles Deniau - Editions des Equateurs

 

Qu’est-il arrivé à Maurice Audin ?

S’est-il effectivement échappé ?

A-t-il succombé sous les coups des militaires français ?

A-t-il été exécuté sur ordre ?

Depuis de longues années, le journaliste Jean Charles Deniau, écrivain et réalisateur de documentaires historiques et d’investigation, mène l’enquête.

De Paris à Alger, de l’Alsace au sud de la France, il a croisé les sources, rencontré les derniers protagonistes vivants, recueilli leurs ultimes confessions.

Ce ne sont plus des témoignages mais des aveux hallucinants de la dernière heure, et notamment ceux du général Paul  Aussaresses qui n’a pas emporté ses secrets dans la tombe (décédé le 03/12/2013).

Voici, dans un récit précis, haletant, la reconstitution des journées de juin 1957 et d’une disparition extraordinaire.

"La Vérité sur la mort de Maurice Audin" fait un sort aux thèses officielles et découpe au scalpel la dernière grande énigme de la guerre d’Algérie…

Résumé

11 juin 1957.

Maurice Audin, jeune professeur à la faculté d’Alger et militant communiste, est arrêté à son domicile par les parachutistes du général Jacques Massu.

Il est soupçonné d’héberger des membres de la cellule armée du parti communiste algérien.

Il est emprisonné, interrogé, torturé au centre d’El Biar aux côtés d’Henri Alleg, ancien directeur du journal Alger républicain et futur auteur de "La Question", livre dénonçant la torture.

Malgré les coups et la "Gégène", Alleg s’en sortira vivant.

Mais Maurice Audin ?

Le 21 juin 1957, Josette Audin, qui a remué ciel et terre pour obtenir des nouvelles de son mari, apprend qu’il s’est évadé du centre d’El Biar.

Maurice Audin ne réapparaîtra plus jamais.

Depuis plus de 55 ans, l’affaire Audin est devenue une affaire d’Etat, impliquant la plupart des hommes politiques de la IVème et de la Vème République…

 

Lien Editions des Equateurs

 

La vérité sur la mort de Maurice Audin

Jean Charles Deniau

Editions des Equateurs : 20 €

 

© Editions des Equateurs

 

la verite sur la mort de maurice audin

 

Posté par Le Blog de Moon à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,