07/06/18

Rwanda - La fin du silence - Témoignage d'un officier français - Guillaume Ancel - Editions Les Belles Lettres

Ce témoignage dévoile certains épisodes méconnus de cette opération "humanitaire" durant laquelle l’armée française a tué.

Parfois pour défendre, parfois pour des raisons moins avouables…

RÉSUMÉ

Au lourd secret qui entoure le véritable rôle de la France et de son armée lors du génocide des Tutsi au Rwanda, Guillaume Ancel oppose la vérité de ses carnets de terrain, témoignage des missions auxquelles il a participé durant l’opération Turquoise.

La fin du silence est aussi le récit du combat mené par cet ancien officier pour faire savoir ce qui s’est réellement passé durant cet été 1994 et "rendre hommage, dignement, aux centaines de milliers de victimes rwandaises que nous n’avons pas su empêcher".

Officier de la Force d’Action Rapide, détaché au sein d’une unité de la Légion étrangère, le capitaine Ancel mène avec ses hommes des opérations d’extraction de personnes menacées.

Sous couvert d’une opération humanitaire destinée à mettre fin aux massacres, cet officier comprend vite que la France soutient le gouvernement génocidaire rwandais dont elle a formé l’armée.

Il décrit les errements de l’armée française, ballotée au gré de décisions politiques dont les motivations sont toujours tenues secrètes, les archives officielles restant inaccessibles…

Lien Editions Les Belles Lettres

Rwanda - La fin du silence

Témoignage d'un officier français

Guillaume Ancel

Editions Les Belles Lettres : 21 €

© Editions Les Belles Lettres

rwanda la fin du silence

Posté par Le Blog de Moon à 02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30/03/15

L’inavouable - La France au Rwanda - Patrick de Saint Exupéry - Editions Les Arènes

 

"Je vais vous rabaisser au rang d'homme.

Ou vous élever, c'est selon.

Je vais attraper votre main et nous allons partir.

Quelque part, là bas, il y a longtemps.

En Afrique, la France se bat depuis 50 ans pour conserver son empire.

La décolonisation n'a pas été une rupture, juste une étape"…

Résumé

"Avec le temps, nos dirigeants ont privilégié l'ombre, perfectionnant certaines techniques forgées durant les guerres coloniales : les opérations secrètes, l'enseignement de la "Guerre Révolutionnaire", cette doctrine de manipulation des foules…

Au Rwanda, notre politique fut une réussite.

Techniquement, je veux dire si l'on se débarrasse de ces concepts encombrants que sont le bien et le mal, l'humain et l'inhumain, l'acceptable et l'inadmissible, nous fûmes au sommet.

La mystification est une figure de la guerre.

Nous la pratiquâmes avec une maîtrise qui glace le sang.

Des soldats de notre pays ont formé, sur ordre, les tueurs du 3ème génocide du XXème siècle.

Nous leur avons donné des armes, une doctrine, un blanc seing.

J'ai découvert cette histoire malgré moi, dans les collines rwandaises.

Il faisait chaud, c'était l'été.

Il faisait beau, c'était magnifique.

C'était le temps du génocide"…

Lien Editions Les Arènes

L’inavouable

La France au Rwanda

Patrick de Saint Exupéry

Editions Les Arènes : 20,20 €

© Editions Les Arènes

l inavouable

 

Posté par Le Blog de Moon à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Complices de l’Inavouable - La France au Rwanda - Patrick de Saint Exupéry - Editions Les Arènes

 

Alors que des instructions sont en cours, que la France et le Rwanda sont en guerre diplomatique et judiciaire ouverte, que Pierre Péan a pris la tête de la défense de François Mitterrand, Patrick de Saint Exupéry "porte la plume dans la plaie"...

Résumé

"Je suis allé pour la 1ère fois au Rwanda en 1990.

J’avais 28 ans. François Mitterrand était à l’Elysée, Michel Rocard à Matignon.

J’y suis retourné en 1993, puis en 1994 pendant le génocide.

J’avais 31 ans.

François Mitterrand était à l’Elysée, Edouard Balladur à Matignon.

En 1998, j’ai publié dans "Le Figaro" une longue enquête sur la France et le Rwanda.

J’avais 35 ans.

Jacques Chirac était à l’Elysée, Lionel Jospin à Matignon.

En 2004, j’ai écrit "L’Inavouable", La France au Rwanda.

J’avais 41 ans.

Jacques Chirac était à l’Elysée, Jean Pierre Raffarin à Matignon.

Nous sommes en 2009.

J’ai 46 ans.

Nicolas Sarkozy est à l’Elysée, François Fillon à Matignon.

Et le dossier rwandais, toujours sur la table.

Son intitulé tient en un mot : complicité.

Ce mot est terrible.

Chaque fois qu’il l’entend, Hubert Védrine dit : "C’est monstrueux"…

Et, immanquablement, l’ancien secrétaire général de l’Elysée sous Mitterrand assène qu’il est "monstrueux" d’accuser la France de complicité dans le dernier génocide du XXème siècle.

Si la question était "La France, complice" ?, Hubert Védrine n’aurait pas tort.

Mais ce n’est pas la question.

Celle ci est bien plus simple.

Et c’est pour cela qu’elle l’effraye et qu’il fait tout pour l’enterrer.

La question est : François Mitterrand, complice ?

Et par voie de conséquence : Hubert Védrine, complice ?

Le commandant Paul Barril, complice ?

Alain Juppé, complice ?

Dominique de Villepin, complice ?

Edouard Balladur, complice ?

Le général Quesnot, complice ?

Le général Huchon, complice ?

L’amiral Lanxade, complice ?...

On ne fait jamais assez attention aux évidences.

Il en est, pourtant, une aveuglante : "La France" n’a pas à endosser ce dossier.

C’est une politique secrète qui fut menée par Paris au Rwanda de 1990 à 1994.

Elle fut décidée par quelques uns et mise en œuvre par un noyau, le tout au prix d’importantes entorses à la légalité républicaine.

Jamais, le Parlement ne fut informé.

Jamais, "La France" ne fut au courant.

Cette politique a été tramée dans les coulisses du pouvoir, dans les officines de la cour.

Hors de toute règle.

Hors de tout débat.

Elle ne fut mise à jour qu’une fois le pire commis.

Et dès lors, pour fuir les responsabilités, "La France" servit de paravent.

Tout comme les maîtres d’œuvre du génocide s’abritèrent derrière leur peuple, les responsables français impliqués dans le dossier se sont retranchés derrière la France.

Ce tragique cache cache dure depuis maintenant 15 ans.

Depuis 15 ans, "La France", c’est à dire vous et moi, nous trouvons sommés d’accepter ou de refuser la marque d’infamie que certains voudraient nous faire porter.

En 2004, lors de la publication de "L’Inavouable", j’étais en colère.

Je le reste aujourd’hui et le resterai peut être.

Simple Français, je ne peux accepter, comme beaucoup je pense, de servir de paravent à des hommes qui, après avoir aspiré aux charges, esquivent les responsabilités.

Et refusent d’admettre, en propre, leur part d’inavouable". Patrick de Saint Exupéry

Lien Editions Les Arènes

Complices de l’Inavouable

La France au Rwanda

Patrick de Saint Exupéry

Editions Les Arènes : 19,80 €

© Editions Les Arènes

complices de l inavouable

 

Posté par Le Blog de Moon à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

25/02/15

Paroles d’honneur - La vérité sur les génocides au Rwanda - Capitaine Paul Barril - Editions Télémaque

 

Ce livre met chacun devant ses responsabilités, face aux victimes et face à l’Histoire.

Il ne ressasse pas une actualité dépassée : il est au contraire au cœur des relations actuelles entre la France et une partie de l’Afrique.

Paul Barril, personnalité souvent mise en cause pour ses prises de position sans concession : c’est lui qui a déposé plainte, au nom de la veuve du président rwandais Juvénal Habyarimana, tué dans l’attentat perpétré contre son avion, assassinat qui déclencha les massacres au Rwanda…

Résumé

Les Romains disaient déjà : "Malheur aux vaincus" !

20 ans après, l’Histoire a manifestement été écrite un peu vite et la vérité sur les atrocités commises au Rwanda reste "Taboue".

Un témoin d’exception, le capitaine Paul Barril, a assisté aux prémices du drame et a rencontré les principaux protagonistes.

Il dévoile pour la 1ère fois les éléments factuels en sa possession.

Loin de nier le génocide, il s’attache à désigner les vrais responsables et à honorer la mémoire des victimes de tous bords, Hutus comme Tutsis.

Il révèle les motivations véritables qui ont inspiré l’incroyable mise en cause de la France, de ses gouvernants et de son armée par les actuels dirigeants du Rwanda et leurs soutiens inconditionnels (associations et journalistes).

La BBC a diffusé (octobre 2014) un documentaire inédit, "Rwanda’s untold story", qui provoque une crise aiguë avec le Rwanda, confirmant les révélations de Paul Barril...

Lien Editions Télémaque

Paroles d’honneur

La vérité sur les génocides au Rwanda

Capitaine Paul Barril

Editions Télémaque : 19,90 €

© Editions Télémaque

paroles d honneur

 

Posté par Le Blog de Moon à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

11/04/14

La fantaisie des Dieux - Rwanda 1994 - Patrick de Saint Exupéry & Hippolyte - Editions Les Arènes

 

Une BD Reportage sur le génocide des Tutsis au Rwanda.

Avec le génocide des Arméniens par l'Etat turc et le génocide des Juifs par l'Etat nazi, le génocide tutsi est l'un des 3 génocides reconnus par l'ONU au XXème siècle.

Du 6 avril 1984 au 4 juillet 1994, 800.000 Tutsis ont été tués : c'est le génocide le plus rapide de l'Histoire, le plus meurtrier en nombre de morts par jour, le plus sophistiqué aussi.

Regroupés dans le Hutu Power, les extrémistes Hutus ont transformé le peuple en assassins : tous les Tutsis devaient disparaître !

Que faisait la France au Rwanda ?

Lorsque le génocide commence, la France soutient les génocidaires comme s'ils menaient une guerre civile et non une politique d'extermination de civils sans défense.

Paris est aveuglé par le désir d'arrimer définitivement le Rwanda dans le giron français, quelque soit le prix…

Une BD Reportage qui vient commémorer les 20 ans du génocide.

Comme l'a dit François Mitterrand en privé : "Dans ces pays là, un génocide ce n'est pas très important"…

Lien Hippolyte

Résumé

"La Fantaisie des Dieux" est à la fois un témoignage et un reportage.

Hippolyte et Patrick de Saint Exupéry racontent ce qui s'est passé il y a 20 ans.

Mêlant leurs regards, ils éclairent ce que Patrick de Saint Exupéry a vu et découvert, mais ils reviennent aussi sur les lieux et rencontrent des rescapés, d'autres témoins des mêmes faits.

20 ans après, Patrick de Saint Exupéry revient sur le génocide des Tutsis du Rwanda et apporte un témoignage direct aussi courageux que bouleversant, avec l’aide du dessin expressif et sensible d’Hippolyte.

"La Fantaisie des Dieux", c’est le surnom de Kibuyé, ville à l'ouest du Rwanda, où Patrick de Saint Exupéry revient en 2013 accompagné d’Hippolyte.

Avec ce dernier, il évoque le génocide de 1994, auquel il a assisté en tant que journaliste, mais surtout en tant que témoin d’abord incrédule, puis impuissant.

Au travers de rencontres avec des rescapés et de retours sur ses propres pas, ils retracent l’enchaînement des événements et analysent notamment l’ambiguïté de la position française envers le pouvoir Hutu, ainsi que la position humainement intenable des militaires envoyés sur place.

Il témoigne des atrocités entendues de la propre bouche d’assassins et des comptes rendus terrifiants de massacres, planifiés jusque dans les camps de réfugiés.

Par un aller/retour permanent entre le Rwanda de 1994 et celui de 2013, les 2 auteurs illustrent la difficile renaissance du pays, mais aussi le courage et la résilience de certains rescapés…

 

Lien Editions Les Arènes

 

La fantaisie des Dieux - Rwanda 1994

Patrick de Saint Exupéry & Hippolyte

Editions Les Arènes : 19,90 €

 

© Editions Les Arènes

 

la fantaisie des dieux 1

la fantaisie des dieux 2

la fantaisie des dieux 3

la fantaisie des dieux 4

 

Posté par Le Blog de Moon à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

02/03/14

Noires fureurs blancs menteurs - Rwanda 1990/1994 - Pierre Péan - Editions Fayard

 

Dans cet ouvrage, Pierre Péan démontre que le génocide de 1994 ne fut qu'un épisode dans une guerre civile et régionale ignorée, plus meurtrière encore, voulue depuis octobre 1990.

Le FPR était prêt à tout pour conquérir le pouvoir à Kigali, y compris à sacrifier Hutus et Tutsis…

Résumé

Au printemps 1994, le monde est stupéfié par les images du déchaînement de fureur et de violence qui s'est emparé d'un petit pays africain, au cœur de la région des Grands Lacs : le Rwanda !

Les corps d'hommes, de femmes et d'enfants tués à la machette, les charniers dans des villages vidés de leurs habitants, les figures des rescapés horriblement mutilés et traumatisés, les populations fuyant vers l'ouest...

Jamais le continent noir n'avait connu des massacres d'une telle ampleur.

Très vite, les médias opposent victimes, les Tutsis, et bourreaux, les Hutus et ils désignent les coupables de cette folie meurtrière sans précédent, qualifiée de génocide.

La communauté internationale, qui n'a rien fait, dont la mission (Minuar) a même réduit ses effectifs à la veille de l'embrasement général du pays et, en premier lieu, la France, soutien du président Juvénal Habyarimana, qui aurait formé les milices Interahamwe qui ont traqué systématiquement les Tutsis.

Son opération militaire (Turquoise), décidée tardivement, n'aurait servi qu'à masquer sa compromission "Néo Colonialiste" avec le régime génocidaire.

Ainsi l'histoire se fige-t-elle dans une version voulue et imposée par le vainqueur : Paul Kagame, "Le Libérateur", chef des rebelles tutsis du Front Patriotique Rwandais (FPR).

Cependant, cette thèse présente une faille : le déclenchement des massacres, au lendemain de l'attentat du 06/04/1994, au cours duquel l'avion du président rwandais fut abattu.

Qui a tué Juvénal Habyarimana, président du Rwanda ?

La question resurgit, mais cette fois ci elle trouve une réponse : des mercenaires à la solde du FPR de Paul Kagame, selon le juge Bruguière.

Ce ne sont donc pas les extrémistes hutus du régime Juvénal Habyarimana qui ont prémédité ce coup d'Etat et ses monstrueuses conséquences.

Ainsi toute l'histoire du génocide serait-elle à reconsidérer, et Paul Kagame, aujourd'hui président du Rwanda, apparaîtrait-il comme le plus grand criminel de guerre en vie…

 

Lien Editions Fayard

 

Noires fureurs blancs menteurs

Rwanda 1990/1994

Pierre Péan

Editions Fayard : 10 €

 

© Editions Fayard

 

noires fureurs blancs menteurs

 

Posté par Le Blog de Moon à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18/02/14

Sur la piste des tueurs rwandais - Maria Malagardis - Editions Flammarion

 

"Alain connaît leur histoire par cœur, lui aussi est hanté par les images du carnage.

Parfois il se réveille la nuit et il y repense.

Un jour il l'a retrouvé : le responsable, l'homme qui avait ordonné à tous ces gens de se rassembler ici "Pour leur sécurité", et qui a ensuite envoyé l'armée et les miliciens pour les tuer.

Il l'a retrouvé bien des années après le génocide, dans une jolie ville du Sud Ouest de la France.

L'homme y avait refait sa vie, travaillant pour le diocèse.

Il était très apprécié"…

Résumé

En 1994 au Rwanda, pendant 3 mois, les Hutus ont exterminé 800.000 personnes, en majorité Tutsi.

Depuis plus de 10 ans, le Collectif des Parties Civiles pour le Rwanda fondé par Alain et Dafroza Gauthier tente de remonter la piste des coupables cachés un peu partout dans le monde et notamment en France.

Maria Malagardis, avec un grand talent de narratrice, retrace leurs recherches ponctuées de jugements éprouvants dans les Palais de Justice et de rencontres de survivants.

A travers la succession des témoignages de ces anonymes, histoires toutes plus terribles et bouleversantes les unes que les autres, la journaliste laisse enfin ici la voix à ceux qui, jour après jour, combattent l'oubli et l'injustice…

 

Lien Editions Flammarion

 

Sur la piste des tueurs rwandais

Maria Malagardis

Editions Flammarion : 21 €

 

© Editions Flammarion

 

sur la piste des tueurs rwandais

 

Posté par Le Blog de Moon à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Tutsis contre Hutus - Le génocide rwandais - Procès de Pascal Simbikangwa

 

Les 2 ethnies (Tutsis & Hutus) vivent au Rwanda en Afrique depuis toujours.

Ce sont les colons allemands qui ont déclaré la "supériorité génétique" des Tutsis : ils seraient plus proches des Européens et plus grands que les Hutus...

Jusqu'à l'Indépendance (1959), les Tutsis ont accès aux postes de pouvoir et aux études au détriment des Hutus.

La haine des Hutus n'a fait que croître au fil des années jusqu'aux massacres de 1994.

Les responsables de ce génocide se sont réfugiés à l'étranger !

25/07/1995

Un couple rwandais a reconnu Wenceslas Munyeshyaka alors qu'il célèbre la messe à Privas en Ardèche : ouverture d'une information judiciaire.

08/06/2004

La Cour Européenne des Droits de l'Homme a condamné la France pour "Le retard apporté à rendre la justice" dans l'affaire Wenceslas Munyeshyaka.

26/11/2006

Wenceslas Munyeshyaka est condamné par un tribunal militaire rwandais à la prison à vie par contumace.

2001

Alain et Dafroza Gauthier ont décidé d'agir.

Ils traquent ces criminels qui vivent tranquillement en France : 25 dossiers de génocidaires présumés sont en cours d'instruction.

Ce sont eux qui ont permis d'identifier et arrêter Pascal Simbikangwa qui s'était réfugié à Mayotte sous un faux nom.

Le prochain sur leur liste est Wenceslas Munyeshyaka qui continue à officier comme adjoint du curé de Gisors en Normandie...

04/02/2014

Le procès de Pascal Simbikangwa, poursuivi pour complicité de génocide et complicité de crimes contre l'humanité (génocide, viol, extermination, assassinat et crime contre l'humanité), s'est ouvert le 04/02/2014.

C'est le 1er Rwandais à être jugé en France dans le cadre du Génocide des Tutsis au Rwanda.

Un rappel des faits qui se sont déroulés entre avril 1994 et juillet 1994

En 100 jours, 800.000 personnes (3/4 de la population Tutsi) sont massacrées dans des conditions abominables (à la machette) par des Hutus.

Un vrai bain de sang !

Les familles, terrorisées, se réfugient dans les églises.

L'église Sainte Famille de Kigali, où officie le père Wenceslas Munyeshyaka (Hutu), est censée les protéger.

Oui, mais ce curé porte un gilet pare balles, est armé et complice des tortionnaires...

Il traite les Tutsis de "Cafards", les menace de son arme et les injurie sans pitié.

Selon des témoignages, il fournit des listes de noms aux bourreaux et s'arroge ainsi un droit de vie et de mort sur les familles qui se sont réfugiées sous sa protection !

Conclusion

20 ans pour obtenir justice : un scancale humanitaire !

Combien d'années encore avant que soit jugé Wenceslas Munyeshyaka et les autres responsables ?...

 

Lien Procès Génocide Rwanda

 

Mémorial Eglise de Ntarama - 5.000 personnes ont été tuées dans cette église

 

rwanda memorial eglise ntarama

 

Posté par Le Blog de Moon à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,