04/05/15

Fairyland - Un poète homosexuel et sa fille à San Francisco dans les années 1970 - Alysia Abbott - Editions Globe

 

En 1973, après la mort de sa femme, Steve Abbott, écrivain et militant homosexuel, déménage à San Francisco.

Avec sa fille de 2 ans, Alysia, il s'installe dans le quartier de Haight Ashbury, le centre névralgique de la culture hippie.

Là où Joan Baez a pris le micro 10 ans plus tôt pour appeler à lutter contre la censure et en faveur de la liberté d'expression.

Là où les représentants officiels de la Beat Generation (William Burroughs, Jack Kerouac, Allen Ginsberg, Lawrence Ferlinghetti, Neal Cassidy) annoncèrent l'avènement de la révolution psychédélique.

Steve Abbott découvre une ville en pleine effervescence dans laquelle la communauté gay se bat pour ses droits.

Il rejoint la scène littéraire de l'époque et fréquente cette génération de jeunes gens bien décidés à tout vivre, tout expérimenter.

Commence pour le duo père/fille une vie de bohème, ponctuée de déménagements, de fêtes et de lectures de poésie à l'arrière des librairies.

Alysia Abbott revient sur les aventures de son enfance alors que le virus du sida ronge peu à peu la ville…

A lire absolument !

Extrait

"Dans le courant de l’année 1975, notre foyer s’est apaisé, chacun de nous vivant dans son propre monde : Eddie jouait de la guitare, Paulette se peignait devant le miroir, Johnny méditait dans le jardin d’hiver.

Papa était content qu’on le laisse tranquille, il pouvait ainsi lire et écrire pendant que je dessinais des sirènes près de la fenêtre.

Je passais mes matinées au centre aéré de Haight Ashbury.

Papa faisait peu à peu la connaissance des mères célibataires les plus excentriques du quartier.

La mère de Lola, une actrice des Angels of Light, avait joué dans un film de Warhol.

La mère de Moonbeam vendait de l’herbe dans son appartement d’Oak Street.

Elle avait pour habitude de sortir avec des jeunes hommes, de les faire s’inscrire à l’assistance sociale et d’empocher leurs chèques.

Quand je ne m’amusais pas avec Moonbeam ou Lola, j’étais souvent livrée à moi même.

"Les pédés la trouvent mignonne mais ils ont peur d’elle", écrit mon père dans une lettre.

"Enfant = responsabilité, la panique ultime pour les égoïstes et les planqués".

Cette remarque ne valait pas pour Eddie Body.

Chaque après midi, il venait me chercher au centre aéré, le visage barré d’un large sourire.

Une fois, il est arrivé en robe.

Les animateurs ne l’ont pas laissé entrer dans la classe, jusqu’à ce que j’entende sa voix et que je courre me jeter dans ses bras.

Après le centre, Ed et mon père m’emmenaient faire de longues balades au Golden Gate Park"…

Lien Editions Globe

Fairyland

Un poète homosexuel et sa fille à San Francisco dans les années 1970

Alysia Abbott

Editions Globe : 21,50 €

© Editions Globe

fairyland

 

Posté par Le Blog de Moon à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Ton père honoreras - Gay Talese - Editions du Sous Sol

 

Un mardi d'octobre 1964, un homme est enlevé.

Il s'agit de Joseph Bonanno, alias "Joe Bananas", parrain d'une famille de la mafia newyorkaise.

Ainsi commence l'enquête de Gay Talese.

Ainsi commence la "Guerre des Bananes", conflit opposant les principales familles du crime organisé.

Fascinante plongée dans l'univers de la Cosa Nostra, ce chef d'oeuvre du journalisme n'est ni un roman ni un livre d'histoire.

Dans "Ton père honoreras", rien n'est imaginaire, tout est vrai.

Mais la vérité de la mafia est plus extraordinaire que la fiction.

Et aussi plus émouvante…

Résumé

Bel homme de 59 ans aux cheveux gris, Bonanno ne répondit pas.

Ce soir là il était sorti sans garde du corps ni arme.

Même s'il y avait eu foule sur l'avenue, il n'aurait pas appelé à l'aide, parce qu'il considérait déjà son enlèvement comme une affaire privée.

Il s'efforça de recouvrer son calme pour mieux saisir la situation.

Les 2 truands continuaient à l'entraîner le long du trottoir en lui paralysant les bras.

La pluie froide et le vent filtrant à travers son complet de soie gris le firent frissonner.

Dans la brume de Park Avenue il ne vit rien que les feux rouges arrière de son taxi qui s'éloignait et n'entendit que la lourde respiration des 2 forbans.

Tout à coup un bruit de pas rapides retentit sur le trottoir derrière lui et Maloney cria : "Hé, que diable ! Qu'est-ce qui se passe" ?...

Lien Editions du Sous Sol

Ton père honoreras

Gay Talese

Editions du Sous Sol : 23 €

© Editions du Sous Sol

ton pere honoreras

 

Posté par Le Blog de Moon à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Frangin - Agnès Soral - Editions Michel Lafon

 

"Tiens, tu fais la couverture d’un magazine avec Dieudonné et Zemmour.

En dessous du trio, les mots : "Antisémitisme, Racisme" et en rouge sang : "Voyage dans une France xénophobe".

Tu n’en es pas arrivé là ?

J’ai envie de m’allonger par terre, de pleurer, vomir, ou hurler.

Je ne sais plus.

Déjà je cours me réfugier à la maison où, sur ma porte à peine refermée, j’alterne les pleurs de rage, de colère, et surtout de chagrin…

Ça va trop loin.

Ça va s’arrêter où" ?...

A travers son parcours, ses souvenirs, ses blessures, l’actrice Agnès Soral dresse en filigrane le portrait d’un frère (le polémiste Alain Soral( dont elle ne comprend pas comment il en est arrivé "Là".

Tour à tour drôle, révoltée ou tendre, elle livre un récit fort et rappelle que si l’on ne choisit pas sa famille, on ne doit pas en devenir la victime…

Résumé

"Vous aimeriez vous appeler Agnès Hitler" ?

C'est en ces termes violents mais parfaits reflets de sa colère et de sa peine que l'actrice Agnès Soral s'exprimait il y a quelques mois dans les colonnes du Nouvel Obs en parlant de son frère.

Pour cette femme humaniste et engagée à gauche, il est devenu insupportable de voir son nom amalgamé aux idées xénophobes et haineuses (des idées contre lesquelles elle s'est toujours battue) d'Alain Soral, qu'elle ne côtoie plus depuis des années.

Cruelle ironie du sort de voir ainsi son nom d'artiste sali et récupéré par celui à qui, jeune actrice en plein essor, elle l'avait offert afin de l'aider à percer plus vite.

Aujourd'hui, Agnès Soral, lassée par les provocations, entravée dans son métier, blessée dans son être et sa chair, a décidé de ne plus se taire et de reprendre son nom…

Lien Editions Michel Lafon

Frangin

Agnès Soral

Editions Michel Lafon : 16 €

© Editions Michel Lafon

frangin

 

Posté par Le Blog de Moon à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30/04/15

L'insolente de Kaboul - Chékéba Hachemi - Editions Anne Carrière

 

C’est l’histoire d’une femme qui a traversé une montagne seule quand elle était enfant.

Et en a soulevé 1.000 depuis…

Résumé

Chékéba Hachemi est née en 1974 à Kaboul dans une famille bourgeoise et influente.

Elle a 11 frères et sœurs.

Son père était gouverneur, un homme proche du peuple, qui est mort quand elle avait 2 ans mais qui a toujours incarné son modèle.

A l’âge de 11 ans, alors que sa mère décide que leur tour est venu de fuir l’occupation soviétique, Chékéba se trouve séparée d’elle et va traverser la passe de Khaibar avec un passeur menaçant.

11 jours de terreur, dans les montagnes, qui lui ouvriront les yeux sur la réalité de la violence de l’occupation russe.

En 1999, Chékéba décide qu’il est temps de rencontrer ce Massoud pour lequel l’Association qu’elle a créée (Afghanistan Libre), 3 ans plus tôt, récolte des fonds en vue d’ouvrir des écoles dans le Panshir.

Elle redécouvre son pays plongé dans la guerre et devient proche du célèbre commandant Massoud, qui voit en elle une aide précieuse pour sensibiliser la communauté internationale à la lutte contre les talibans.

En septembre 2001, Massoud (commandant anti talibans) est assassiné, les tours tombent, les talibans sont défaits. Chékéba entre dans Kaboul libéré et devient la 1ère femme diplomate afghane en poste à Bruxelles.

En 2005, elle est nommée conseillère auprès du vice président à Kaboul.

Puis, en 2007, ministre conseiller à Paris.

En 2009, après avoir dénoncé la corruption, et lassée de constater qu’aucun changement ne répond à son appel, elle décide de donner sa démission…

Lien Editions Anne Carrière

L'insolente de Kaboul

Chékéba Hachemi

Editions Anne Carrière : 18 €

© Editions Anne Carrière

l insolente de kaboul

 

Posté par Le Blog de Moon à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06/04/15

Laissez nous faire ! On a déjà commencé - Alexandre Jardin - Editions Robert Laffont

 

Dans un livre revigorant qui tient à la fois du récit intime, du pamphlet et du manifeste, Alexandre Jardin dévoile son combat avec le mouvement Bleu Blanc Zèbre pour une société civile adulte et solidaire, déterminée à devenir son propre recours face au discrédit des partis et à la tentation des extrêmes…

Résumé

"Toute ma vie, j'ai eu peur de me perdre dans ma passion pour la France.

Alors j'ai longtemps porté un masque de romancier.

Je corrigeais le réel par écrit au lieu de le remanier.

Je publiais pour ne pas agir politiquement, par confort et, disons le, couardise.

Pour jeter le masque, manquait le moment où la nécessité publique serait plus forte que mes trouilles privées.

L'instant où je ne supporterais plus de vivre une époque droguée au déni permanent et shootée à l'ironie.

Manquait le choc qui me conduirait non à vouloir prendre le pouvoir mais à en donner à ma société si féconde et créative.

Dans mon cœur, il n'a jamais été question que de cela : aider les simples citoyens à prendre le contrôle de leur vie.

Rassembler les "Faizeux", ceux qui font en sortant du cadre et fabriquent déjà des solutions concrètes pour réparer la nation.

Pour recommencer l'époque et que la joie redevienne un mot français" !

Lien Editions Robert Laffont

Laissez nous faire ! On a déjà commencé

Alexandre Jardin

Editions Robert Laffont : 17 €

© Editions Robert Laffont

laissez nous faire

 

Posté par Le Blog de Moon à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

01/04/15

Vous m’avez manqué - Histoire d’une dépression française - Guy Birenbaum - Editions Les Arènes

 

"Je n’ai aucune idée du moment où ça m’a rattrapé.

Je me souviens d’une grande lassitude, de larmes qui coulent, comme par inadvertance.

Puis de nuits trempées de sueur, de douleurs au dos, au ventre.

Du coeur qui s’emballe.

Un matin, j’ai été incapable de me lever.

La dépression m’a cloué au lit.

Je ne voulais voir personne.

J’avais peur de tout.

Je ne me supportais plus, hanté par mon passé, par l’histoire de mes parents"…

Résumé

"L’hyper connexion a joué un rôle dans ma dépression.

Branché en permanence sur le Web, j’ai absorbé comme une éponge l’antisémitisme et la violence de l’époque.

J’ai payé le prix fort.

Un jour, pourtant, ça a été mieux.

J’écris ce livre pour cette phrase.

Pour que la lectrice inconnue, le lecteur perdu au fond de sa nuit, sache que ça arrive.

On va mieux.

Pas moins mal, mieux.

Le moteur redémarre.

Il toussote à l’occasion, mais il ronronne à nouveau.

Il faut le bon psy, des médicaments, de l’amour, de l’amitié aussi.

Mais ça repart.

Aujourd’hui, j’ai retrouvé le goût des autres, celui des projets, l’envie.

Et surtout une juste distance.

Je suis le même en différent.

J’espère que je suis un peu meilleur"…

Lien Editions Les Arènes

Vous m’avez manqué

Histoire d’une dépression française

Guy Birenbaum

Editions Les Arènes : 19,90 €

© Editions Les Arènes

vous m avez manque

 

Posté par Le Blog de Moon à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

11/03/15

La vie des elfes - Muriel Barbery - Editions Gallimard

 

Un long conte situé dans l’entre deux guerres, qui raconte les destinées parallèles de 2 petites filles : Clara, une prodige du piano qui vit en Italie dans les Abruzzes et Maria, qui, dans la campagne bourguignonne, a une connexion hors du commun avec la nature.

L’histoire de Maria et Clara, qui rencontrèrent les elfes…

Résumé

Quoi de commun entre la petite Maria, qui vit dans un village reculé de Bourgogne, et une autre fillette, Clara qui, à la même époque, après avoir grandi dans les Abruzzes, est envoyée à Rome afin d'y développer un don prodigieux pour la musique ?

Peu de choses, apparemment.

Pourtant, il existe entre elles un lien secret : chacune, par des biais différents, est en contact avec le monde des elfes, monde de l'art, de l'invention, du mystère, mais aussi de l'osmose avec la nature, qui procure à la vie des hommes sa profondeur et sa beauté.

Or une grave menace, venue d'un elfe dévoyé, pèse sur l'espèce humaine, et seules Maria et Clara sont en mesure, par leurs dons conjugués, de déjouer ses plans.

Les deux fillettes, une fois réunies, auront à mener un long combat…

Lien Editions Gallimard

La vie des elfes

Muriel Barbery

Editions Gallimard : 19,50 €

© Editions Gallimard

la vie des elfes

 

Posté par Le Blog de Moon à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

15/02/15

Kullorsuaq - Un village aux confins du Groënland - Nicolas Dubreuil - Editions de La Martinière

 

"J'avais entendu parler d'un village, dernier bastion des chasseurs traditionnels groenlandais.

Je décide de tenter une expédition à ski jusqu'à Kullorsuaq.

Titus, un ami Inuit, celui là même qui m'avait sauvé la vie alors que la glace avait cédé sous mon poids, me prévient : "Attention Nikoula ! Là bas, les hommes sont durs, très traditionnels ! Tout y est très sale" ! J'étais encore plus motivé"…

Cet ouvrage retranscrit toute une culture, avec ses rites, ses mythes, sa vie en communauté...

Résumé

Nicolas Dubreuil, explorateur et photographe, passe près de 10 mois par an près des pôles.

Depuis 25 ans, il sillonne en kayak, à ski, en traîneau et à pied les régions les plus reculées du Grand Nord.

Il y a quelques années, il décide même d'y acheter une maison.

A Kullorsuaq.

Un village découvert par hasard et situé au fin fond du Groënland où la chasse à l'ours et au phoque est une question de survie.

Il raconte ici les difficultés et les bonheurs de son intégration, puis la vie quotidienne aux côtés des Inuits, et notamment de ses amis Ole et Adam.

C'est l'occasion de découvrir un univers totalement à rebours de la pensée occidentale dans lequel les hommes maîtrisent aussi bien la chasse au Narval que les subtilités de Facebook.

Un monde on ne peut plus démocratique où les femmes tiennent un rôle fondamental…

Lien Editions de La Martinière

Kullorsuaq - Un village aux confins du Groënland

Nicolas Dubreuil

Editions de La Martinière : 24,90 €

© Editions de La Martinière

kullorsuaq 1

kullorsuaq 2

kullorsuaq 3

 

Posté par Le Blog de Moon à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20/01/15

Berezina - En side car avec Napoléon - Sylvain Tesson - Editions Guérin

 

Des fulgurances littéraires sur fond d’histoire et d’autodérision...

C’est un grand texte sur la retraite de Russie, Napoléon, l’hiver, l’aventure, l’amitié et "La vie qui ne suffit pas" !

Résumé

En octobre 1812, piégé dans Moscou en flammes, Napoléon replie la Grande Armée vers la France.

Commence "La retraite de Russie", l'une des plus tragiques épopées de l'Histoire humaine.

La Retraite est une course à La mort, une marche des fous, une échappée d'enfer.

200 ans plus tard, je décide de répéter l'itinéraire de l'armée agonisante, de ces cavaliers désarçonnés, de ces fantassins squelettiques, de ces hommes à plumets qui avaient préjugé de l'invincibilité de l'Aigle.

Il ne s'agit pas d'une commémoration (commémore-t-on l'horreur ?), encore moins d'une célébration, il s'agit de saluer par delà les siècles et les verstes, ces Français de l'an XII aveuglés par le soleil corse et fracassés sur les récifs du cauchemar.

Le géographe Cédric Gras, le photographe Thomas Goisque et 2 amis russes, Vassili et Vitaly, sont de la partie.

Pour l'aventure, nous enfourchons des side cars soviétiques de marque Oural.

Ces motocyclettes redéfinissent en permanence les lois élémentaires de la mécanique.

Rien ne saurait les arrêter (pas même leurs freins).

Notre escouade se compose de 3 Oural, chargées ras la gueule de pièces détachées et de livres d'Histoire.

Au long de 4.000 kilomètres, en plein hiver, nous allons dérouler le fil de la mémoire entre Moscou et Paris où l'Empereur arrivera le 15/XII/1812, laissant derrière lui son armée en lambeaux.

Le jour, les mains luisantes de cambouis, nous lisons les Mémoires du Général de Caulaincourt.

Le soir, nous nous assommons de vodka pour éloigner les fantômes.

A l'aube, nous remettons les gaz vers une nouvelle étape du chemin de croix.

Smolensk, Minsk, Berezina, Vilnius : les stèles de la souffrance défilent à 50 à l'heure.

Partout, nous rencontrons des Russes qui ne tiennent aucune rigueur à l'Empereur à bicorne.

Sous nos casques crénelés de stalactites, nous prenons la mesure des tourments des soldats et nous menons grand train ce débat intérieur : Napoléon était-il un antéchrist qui précipita l'Europe dans l'abîme ou bien un visionnaire génial dont le seul tort fut de croire qu'il suffisait de vouloir pour triompher, et que les contingences se pliaient toujours aux rêves ?

Mais, très vite, nous devons abandonner ces questions métaphysiques car un cylindre vient de rendre l'âme, la nuit tombe sur la Biélorussie et 3 foutus camions polonais sont déjà en travers de la route…

Lien Editions Guérin

Berezina - En side car avec Napoléon

Sylvain Tesson

Editions Guérin : 19,50 €

© Editions Guérin

berezina

 

Posté par Le Blog de Moon à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

19/01/15

L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir - Rosa Montero - Editions Métailié

 

Vivant, libre, original, ce texte étonnant, plein de souvenirs, d’anecdotes et d’amitiés nous plonge dans le plaisir primaire qu’apporte une bonne histoire.

Un récit sincère, émouvant, captivant dès ses premières pages.

Le lecteur sent, comme toujours avec la vraie littérature, qu’il a été écrit pour lui…

Résumé

Chargée d’écrire une préface pour l’extraordinaire journal que Marie Curie a tenu après la mort de Pierre Curie, Rosa Montero s’est vue prise dans un tourbillon de mots.

Au fil de son récit du parcours extraordinaire et largement méconnu de cette femme hors normes, elle construit un livre à mi chemin entre les souvenirs personnels et la mémoire collective, entre l’analyse de notre époque et l’évocation intime.

Elle nous parle du dépassement de la douleur, de la perte de l’homme aimé qu’elle vient elle même de vivre, du deuil, de la reconstruction de soi, des relations entre les hommes et les femmes, de la splendeur du sexe, de la bonne mort et de la belle vie, de la science et de l’ignorance, de la force salvatrice de la littérature et de la sagesse de ceux qui apprennent à jouir de l’existence avec plénitude et légèreté…

Lien Editions Métailié

L'idée ridicule de ne plus jamais te revoir

Rosa Montero

Editions Métailié : 17 €

© Editions Métailié

l idee ridicule de ne plus jamais te revoir

 

Posté par Le Blog de Moon à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,