09/01/17

Que faire des classes moyennes ? - Nathalie Quintane - Editions P.O.L - + VIDEO

Un texte à la fois allègre et assassin, d’autant plus allègre qu’il est assassin.

D’autant plus assassin qu’il est allègre…

RÉSUMÉ

En 1697, John Locke avait trouvé plein de bonnes idées pour occuper les pauvres.

Il les résumait dans un bref exposé : "Que faire des pauvres" ?

Aujourd’hui, réduits à une foule semi clandestine ou noyés dans la Méditerranée, les pauvres ne semblent plus être une question.

D’après Nathalie Quintane, le véritable problème des sociétés modernes, ce sont les classes moyennes.

Nourri par une foultitude de documentation récente disponible virtuellement ou sur du papier, adossé aux meilleurs auteurs, parfois abondamment cités (Nietzsche, Debord, Ballard, aussi bien que Lojkine, Huelin ou Brustier), "Que faire des classes moyennes ?" nous aide clairement à comprendre en quoi les classes moyennes concourent à l’état déplorable de la société tout entière et peut être du Monde.

Obsessions éducative et résidentielle, compréhension biscornue de ce qu’est la culture (sans parler de l’art), dépolitisation endémique…

Comment une population aussi bizarre parvient-elle à se considérer comme normale, renvoyant dès lors les autres à l’anormalité ?

Et si les classes moyennes étaient les seuls et véritables ennemis de la démocratie ?...

Lien Editions P.O.L

Que faire des classes moyennes ?

Nathalie Quintane

Editions P.O.L : 9 €

© Editions P.O.L

que faire des classes moyennes

Posté par Le Blog de Moon à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

31/10/14

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté - Editions Quart Monde & Editions de l'Atelier

 

Accessible à un grand public, cet ouvrage défait la chape de plomb du fatalisme.

Il invite à sortir des préjugés où les uns sont bons et les autres mauvais, se connaître au lieu de s’ignorer pour inventer ensemble une société où la misère n’aura plus droit de cité…

Un livre pour tous les citoyens curieux de comprendre les grandes questions qui agitent nos sociétés, au delà des apparences et des discours faciles.

Cette nouvelle version entièrement mise à jour et augmentée permet de démonter point par point une centaine d’idées reçues sur la pauvreté.

Résumé

Plus la crise économique et sociale s’accentue, plus les idées reçues sur les pauvres se répandent.

Plus cette crise est présentée comme une catastrophe naturelle, plus ils sont convoqués au tribunal de l’opinion publique : s’ils sont pauvres, ce serait "de leur faute".

"S’ils sont à la rue, c’est qu’ils l’ont choisi".

"S’ils font des enfants, c’est pour les allocations familiales".

"Ce sont des assistés qui coûtent cher à la société".

"D’ailleurs, s’ils voulaient vraiment chercher du travail, ils en trouveraient".

"De toute manière, on gagne plus au RSA qu’avec le SMIC".

"Ils perçoivent des allocations alors qu’ils élèvent mal leurs enfants".

Dans cette nouvelle édition

On passe de 88 à 104 idées reçues et de 190 à 224 pages.

Une dizaine de questions de l’édition 2014 n’ont pas été gardées dans l’édition 2015.

Cette dernière intègre donc environ 25 idées nouvelles.

Les sources citées sont encore plus nombreuses et intègrent en particulier des études menées au Royaume Uni, en Irlande, au Canada et aux Etats Unis, ce qui fait de ce livre une source bibliographique extrêmement riche sur les questions de pauvreté.

Les thèmes nouveaux, ou qui ont été développés, concernent la participation des personnes en situation de pauvreté à la vie politique, le décrochage scolaire, la mendicité, l’alimentation, la prostitution, la création d’emploi, les vacances, la pollution, les demandeurs d’asile, le RSA Jeunes, les « Mi Jobs » (emplois précaires) et la complexité des démarches administratives.

Lien Editions Quart Monde & Editions de l'Atelier

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté

Editions Quart Monde & Editions de l'Atelier : 5 €

© Editions Quart Monde & Editions de l'Atelier

en finir avec les idees fausses sur les pauvres et la pauvrete

 

Posté par Le Blog de Moon à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

31/01/14

Cœur gros ventre vide - Jeanne & Farida Taher - Editions Robert Laffont

 

Le témoignage d'une jeune fille pauvre en France aujourd'hui.

La misère au quotidien a fourni de nombreux récits.

Mais celui ci touche particulièrement car il est très vivant, sincère, sans pathos, et porté avec beaucoup de courage.

Il est difficile de ne pas être bouleversé…

Résumé

Jeanne a seize ans.

Elle vit dans un petit village, à une cinquantaine de kilomètres de Paris.

Pour alerter les consciences sur une réalité dramatiquement courante mais soigneusement tue, elle a décidé de témoigner de ses conditions de vie misérables.

Jeanne est pauvre, pourtant ses parents travaillent.

Le père est cariste, la mère distribue des prospectus publicitaires dans tout le département.

Mais les ressources de la famille sont insuffisantes pour assurer une vie matérielle décente à un foyer de 6 personnes.

Chaque mois, les revenus sont engloutis par le remboursement d'emprunts divers, contractés par la force des choses.

Jeanne décrit très bien les mécanismes sociaux qui ont entraîné sa famille dans cette spirale.

Au quotidien, sa vie est faite de privations et de contraintes (faim, travail non rémunéré, ménages, épuisement physique, vexations sociales, etc…).

Cependant, si le tableau est noir, il s'en dégage aussi une grande humanité (sens de la solidarité familiale, désir de s'en sortir, espoir d'avenir, joies simples) doublée d'une analyse de la société contemporaine très pertinente.

Ni revancharde ni aigrie, Jeanne trouve le ton juste.

Les paroles de cette adolescente d'aujourd'hui tranchent par leur maturité, leur intelligence et leur lucidité…

 

Lien Editions Robert Laffont

 

Cœur gros ventre vide

Jeanne & Farida Taher

Editions Robert Laffont : 15 €

 

© Editions Robert Laffont

 

coeur gros ventre vide

 

Posté par Le Blog de Moon à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,