18/07/18

Plus jamais voilée plus jamais violée - Henda Ayari - Editions de L’Observatoire

La 1ère femme à avoir témoigné contre Tariq Ramadan…

Un livre courageux !

RESUME

"Le 20 octobre 2017, je prends une décision qui va bouleverser ma vie : je dénonce mon agresseur, Tariq Ramadan, sur les réseaux sociaux.

Je me doute que je prends des risques.

Je n’imagine pas déclencher une telle tornade.

Mais je ne veux plus me taire.

Pour beaucoup d’hommes, à l’instar de Tariq Ramadan, si une femme est violée, c’est qu’elle l’a bien cherché.

C’est contre cette alternative monstrueuse que j’ai décidé de me battre, moi qui suis passée par toutes les formes de maltraitance qu’une femme puisse subir.

Une guerre se déroule sous nos yeux, que beaucoup refusent de voir et d’entendre.

Elle utilise le voile et les femmes qui le portent comme des instruments de conquête politique.

Ses fantassins, recrutés parmi les salafistes et les Frères musulmans, détestent la France et ses valeurs.

Le voile est un des moyens de manifester leur hostilité, pour ne pas dire leur haine.

Alors que dans plusieurs pays musulmans, des femmes se battent pour leurs droits au péril de leur liberté, voire de leur vie, comment peut-on, en France, manifester la moindre complaisance vis à vis du prosélytisme exercé par les islamistes ?

Complotisme, chantage à l’islamophobie, antisémitisme de moins en moins dissimulé menacent désormais notre art de vivre et notre démocratie.

Je brise aujourd’hui l’omerta, parce que la France ne mérite pas de tomber aussi bas.

Il est temps de se relever, tous ensemble" ! Henda Ayari

Lien Editions de L’Observatoire

Plus jamais voilée plus jamais violée

Henda Ayari

Editions de L’Observatoire : 17 €

© Editions de L’Observatoire

plus jamais voilee plus jamais violee

Posté par Le Blog de Moon à 07:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

06/02/15

Marion 13 ans pour toujours - Le harcèlement scolaire tue - Nora Fraisse - Editions Calmann Lévy

 

En France, 1 élève sur 10 est victime de harcèlement à l’école !

La violence verbale, physique ou psychologique répétée est un fléau sous estimé.

Un livre "Coup de Poing" !

Résumé

"Marion, ma fille, le 13 février 2013, tu t’es suicidée à 13 ans, en te pendant à un foulard, dans ta chambre.

Sous ton lit en hauteur, on a trouvé ton téléphone portable, attaché au bout d’un fil, pendu lui aussi pour couper symboliquement la parole à ceux qui, au collège, te torturaient à coups d’insultes et de menaces.

J’écris ce livre pour te rendre hommage, pour dire ma nostalgie d’un futur que tu ne partageras pas avec moi, avec nous.

J’écris ce livre pour que chacun tire les leçons de ta mort.

Pour que les parents évitent à leurs enfants de devenir des victimes, comme toi, ou des bourreaux, comme ceux qui t’ont fait perdre pied.

Pour que les administrations scolaires s’évertuent à la vigilance, à l’écoute et à la bienveillance à l’égard des enfants en souffrance.

J’écris ce livre pour qu’on prenne au sérieux le phénomène du harcèlement scolaire.

J’écris ce livre pour que plus jamais un enfant n’ait envie de pendre son téléphone, ni de suspendre à jamais sa vie"…

Un récit recueilli par Jacqueline Remy.

Lien Editions Calmann Lévy

Marion 13 ans pour toujours

Le harcèlement scolaire tue

Nora Fraisse

Editions Calmann Lévy : 16,50 €

© Editions Calmann Lévy

marion 13 ans pour toujours

 

Posté par Le Blog de Moon à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03/12/14

Nerds today, bosses tomorrow. Don’t bully - Le harcèlement en milieu scolaire…

 

Le harcèlement en milieu scolaire…

No comment...

harcelement scolaire

Lien Site Officiel Agir Contre Le Harcèlement à L’école

 

 

Posté par Le Blog de Moon à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18/11/14

Te laisse pas faire ! - Aider son enfant face au harcèlement à l'école - Emmanuelle Piquet - Editions Payot

 

"La majorité des parents serait épouvantée si des caméras leur retransmettaient ce qui se passe, parfois, dans la cour de récréation de l'école primaire et du collège en matière de relations.

Cette majorité sait, plus ou moins consciemment, qu'il s'agit là d'une jungle parfois dangereuse, mais c'est comme si elle faisait en sorte de ne pas trop y penser.

Enfants, nous avons pourtant tous été victimes, acteurs ou témoins de cette violence quotidienne d'un groupe qui construit ses codes puis les teste, au profit des plus souples et des plus puissants, au détriment des plus rigides et des plus vulnérables.

Mais à moins d'avoir été victime de harcèlement répétitif en ces lieux, nous semblons a priori amnésiques en ce qui concerne cette violence si particulière.

Je ne me l'explique pas réellement.

Je constate cependant que, au cours de nos conférences et formations, lorsque ce point est évoqué de façon concrète, avec des exemples issus de notre pratique, les souvenirs reviennent en nombre.

Ceux des harcelés, empreints de tristesse et de peur.

Ceux des harceleurs, honteux et coupables.

Ceux des plus nombreux, les témoins silencieux, qui le restent, en baissant les yeux.

J'ai donc imaginé, mais ce n'est qu'une intuition, que ce silence, cette amnésie volontaire et fine comme un vernis, était le signe d'une grande impuissance.

Comme si, en serrant les dents et n'y pensant pas, nous allions aider nos enfants à ne pas être trop blessés dans la cour de récréation.

Pourtant, s'il est vrai que nous n'y sommes pas et que c'est bien à eux de trouver les ressources qui sont les leurs pour en sortir plus forts, il y a des solutions, des pistes de réflexion que nous pouvons emprunter en étant auprès d'eux, pas entre eux et le monde.

Parce que, tout simplement, les apprentissages relationnels faits à l'école sont ceux avec lesquels les enfants vont devoir s'insérer dans leur vie d'adulte.

Ils ne pourront pas se contenter de fermer la porte de la cour de récréation après que la sonnerie aura retenti une dernière fois.

Ce livre s'adresse à ces parents, anciens enfants, qui voudraient bien que leurs enfants ne se retrouvent dans aucune des 3 situations suscitées.

En filigrane, il s'adresse beaucoup à ces enfants, futurs parents, qui se sentent désarmés et blessés, et qui ne parviennent pas à sortir du cercle vicieux infernal de la violence relationnelle en milieu scolaire.

Il est le fruit de mes consultations avec des enfants confrontés à ces situations douloureuses.

Leurs prénoms et les contextes ont été modifiés pour préserver leur anonymat.

Qu'ils soient ici remerciés.

Ce sont tous des héros" !

Résumé

Les codes de la cour de récré sont clairs.

1) Les problèmes se règlent d'abord entre enfants.

2) Celui ou celle qui déroge à cette règle à partir du CM1 perd considérablement de sa "popularité".

Quand les parents, voulant bien faire, volent au secours de leur enfant, ils prennent alors le risque d'aggraver les choses.

Dans ce livre aussi intelligent que pragmatique, à contre courant des idées reçues, Emmanuelle Piquet nous indique la bonne posture : ne pas se mettre entre le monde et l'enfant ou l'adolescent, ne pas le surprotéger, mais l'aider à se défendre par lui même.

Sans exagérer ni nier la violence, donnons plutôt à nos enfants la capacité de faire face !

Lien Editions Payot

Te laisse pas faire ! - Aider son enfant face au harcèlement à l'école

Emmanuelle Piquet

Editions Payot : 18 €

© Editions Payot

te laisse pas faire

 

Posté par Le Blog de Moon à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05/11/14

Je suis harcelé(e) au travail - 25 Questions/Réponses pour agir - Carole About - Editions Dans la Poche

 

"Je suis harcelé(e) au travail 25 Questions/Réponses pour agir" donne les clés aux salariés victimes d'actes de harcèlement pour sortir de l’impasse dans laquelle ils se trouvent.

L'ouvrage s'adresse aux salariés, à leur entourage, aux employeurs, aux syndicats, aux associations...

Résumé

En France, près de 1 salarié sur 3 estime avoir fait l’objet de harcèlement sur son lieu de travail.

"Je suis harcelé(e) au travail 25 Questions/Réponses pour agir" donne les informations clés aux salariés victimes de ces comportements.

Une 1ère question : qu’est-ce que le harcèlement ?

Il peut s’agir soit de harcèlement moral, soit de harcèlement sexuel.

A ne pas confondre avec le stress, le burn out, la pénibilité…, notions proches et souvent liées à un harcèlement mais qui ne confèrent pas les mêmes droits contre l’employeur.

Face aux situations de harcèlement, il existe un arsenal juridique permettant aux salariés de sortir de l’impasse dans laquelle ils se trouvent.

Rédigé par une avocate intervenant en droit du travail, l’ouvrage leur explique comment y recourir pour se défendre.

Quand y a-t-il harcèlement ?

Vers qui se tourner pour trouver de l’aide ?

Quelles procédures engager ?

Comment négocier un accord ?

Quelles indemnités obtenir ?

Guidé par une volonté de pragmatisme, l’auteur dispense ses conseils et adresses utiles avec clarté et concision, dans un style facilement accessible.

Lien Editions Dans la Poche

Je suis harcelé(e) au travail - 25 Questions/Réponses pour agir

Carole About

Editions Dans la Poche : 7,90 €

© Editions Dans la Poche

je suis harcelee au travail

 

Posté par Le Blog de Moon à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

14/08/14

Paye ta shnek - Tentatives de séduction en milieu urbain - Anaïs Bourdet - Editions Mazarine

 

Mesdames, mesdemoiselles, voilà ce à quoi vous n'avez pas toujours échappé.

Messieurs, voici la liste de ce qu'il faut absolument éviter…

Résumé

Véritable défouloir pour les filles, "Paye ta shnek" recense les témoignages de milliers de femmes, des tentatives de séduction en milieu urbain au harcèlement de rue.

Un manifeste féministe anti blagues lourdes reprenant le meilleur des pires phrases de drague…

Lien Editions Mazarine

Paye ta shnek - Tentatives de séduction en milieu urbain

Anaïs Bourdet

Editions Mazarine : 8 €

© Editions Mazarine

paye ta shnek

 

Posté par Le Blog de Moon à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03/08/14

Hé ! Mademoiselle ! - Yatuu - Editions Delcourt

 

La drague urbaine traitée avec humour par Yatuu : irrésistible !

On s’y croirait…

Résumé

Comme toutes les filles, Yatuu a subi les assauts lourds et incessants des primates de la rue.

Comme toutes les filles, elle a tout tenté.

Puis elle s'est décidée.

La meilleure façon de lutter, c'est encore le gag.

Au nom de toutes et à l'aide des anecdotes de ses copines, elle compile ces histoires, entre créativité et vulgarité, et propose des solutions...

La prochaine fois, on saura quoi répondre !

Lien Editions Delcourt

Hé ! Mademoiselle !

Yatuu

Editions Delcourt : 14,95 €

© Editions Delcourt

he mademoiselle 1

he mademoiselle 2

he mademoiselle 3

he mademoiselle 4

he mademoiselle 5

 

Posté par Le Blog de Moon à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Débardeur & Tote Bag - Ta main sur mon cul ma main sur ta gueule - Colère : Nom Féminin

 

Ta main sur mon cul, ma main sur ta gueule !

Cela a le mérite d’être clair…

Le slogan est dans le dos !

Parce que c'est plus simple d'insulter ou de siffler, quand on a le dos tourné…

Tous les bénéfices des ventes sont redistribués à des associations de lutte contre le harcèlement de rue.

Oseriez-vous porter ce débardeur et ce tote bag ?

Cela frôle la provocation…

Prévoir des cours d’autodéfense (Krav Maga) !

colere nom femin logo

Lien Colère : Nom Féminin

colere nom feminin debardeur

Colère : Nom Féminin - Débardeur en coton sérigraphié : 12 €

colere nom feminin sac

Colère : Nom Féminin - Tote Bag en tissu sérigraphié : 10 €

© Colère : Nom Féminin

 

Posté par Le Blog de Moon à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

24/02/14

Harcèlement et brimades entre élèves - La face cachée de la violence scolaire - Jean Pierre Bellon & Bertrand Gardette

 

Jean Pierre Bellon et Bertrand Gardette présentent une analyse approfondie du harcèlement entre élèves, en montrant ce qui le distingue et ce qui le relie aux autres formes de violence.

A travers de nombreux témoignages, ils décrivent comment ce phénomène est vécu au quotidien par les différents acteurs concernés : les victimes, leurs parents, les différents témoins et même les harceleurs.

Ils montrent aussi comment différentes stratégies de prévention peuvent permettre d'enrayer cette face cachée de la violence scolaire…

Résumé

Des moqueries, des surnoms déplaisants, des insultes, des menaces, des manoeuvres d'isolement, des rumeurs...

Toutes ces petites actions malveillantes peuvent, par leur répétition, rendre la vie quotidienne de certains élèves parfaitement insupportable.

Cette forme de violence scolaire, que l'on désigne dans les pays anglo saxons par le terme de school bullying, reste encore assez méconnue en France.

Pourtant, selon une enquête réalisée par les auteurs de cet ouvrage auprès de 3.000 collégiens, 10% des élèves reconnaissent en être régulièrement les victimes…

EXTRAIT

"En cours de mathématiques, il se passait pas mal de choses.

Les élèves se déplaçaient sans demander la permission.

Il y avait aussi des jets d'encre pour abîmer les vêtements de ceux qui étaient devant.

C'était vraiment le désordre.

Les élèves prenaient la liberté de faire tout ce qu'ils voulaient.

Un jour, ça a été pire que tout.

Il y a des élèves qui sont arrivés dans des états pas possibles.

Il y avait tout : des cris, des déplacements, des objets lancés.

Tout ce qu'on peut imaginer et qui ne se fait pas dans une classe.

A un moment, le professeur a commencé à ne plus pouvoir supporter.

Il a demandé qui étaient les délégués et s'ils pouvaient aller chercher la conseillère d'éducation.

Le 1er a refusé parce que l'élève la plus perturbatrice était une de ses copines.

Le 2ème, c'était moi, et je suis allé chercher la CPE.

A partir de ce moment, c'est devenu infernal : des insultes sans arrêt, des projectiles dont j'étais à chaque fois la cible.

Pendant des mois, je n'ai plus eu un seul moment de paix.

Il n'y avait plus qu'un garçon et une fille de ma classe qui continuaient à me parler et à faire comme si cette affaire n'avait jamais eue lieu.

Des autres, je devenais la cible d'insultes, de jets d'objets ou des fois les 2.

Ensuite, ils s'en sont pris à ma famille : des rumeurs ont été lancées par des gens de la classe.

J'ai encaissé, ça été dur, je ne disais rien.

Les seules personnes à qui je me confiais, c'étaient des amis qui habitaient très loin.

Je leur parlais à eux, je savais qu'ils ne répéteraient rien.

Tout accumulé, je n'en pouvais plus : je cherchais toutes les excuses possibles pour ne pas aller en cours.

Un jour, c'étaient les maux de ventre, un autre jour l'envie de vomir.

La situation en était arrivée à un tel point que, pour m'éviter les problèmes, il fallait que je ne voie plus ces gens là au quotidien.

Et la seule solution pour moi était de ne plus aller au lycée.

Le professeur principal de ma classe a appelé à la maison au sujet de mes absences.

Depuis le début de l'année scolaire, il m'avait bien cerné.

Il avait compris ce qui s'était passé et c'est lui qui a mis mes parents au courant.

Moi, je m'étais enfermé dans le silence qui me paraissait être la seule solution.

Le fait que le professeur principal ait compris m'a déjà réconforté.

Je me suis dit : si j'y retourne, il y aura certainement quelque chose qui sera fait.

Et en fait, le jour où je suis revenu au lycée, le professeur principal m'a fait sortir un moment du cours et il s'est expliqué clairement avec tous les élèves de la classe, et particulièrement avec les 3 ou 4 principaux meneurs.

Il leur a dit qu'il avait compris leur manège, qu'il fallait qu'ils arrêtent parce que ça pouvait aller très loin.

Ça a cessé 1 semaine.

1 semaine pendant laquelle dans tous les cours, cours de mathématiques compris, j'avais la paix.

Puis, ça a recommencé.

Il n'y avait plus d'accusations sur ma famille, mais pour le reste, oui, ça a recommencé : les jets d'encre, les boulettes de papier...

Sur les conseils du professeur principal et à la vue de mes résultats, on m'a proposé une réorientation.

Au début j'étais sceptique mais, pour moi, la seule solution c'était d'être loin des élèves qui m'avaient ruiné l'année scolaire, donc de partir.

Aujourd'hui, je n'ai plus aucun souci, je vais vraiment mieux, j'ai retrouvé tout ce que j'avais avant, ma joie de vivre.

Ça se ressent partout, y compris sur mes résultats.

Pour moi, c'est fini, c'est du passé.

Il faut vivre ce qui se passe maintenant, et oublier.

Quand je revois des gens de cette époque, ceux qui m'ont fait subir les pires choses, je détourne la tête"…

 

Lien Editions Fabert

 

Harcèlement et brimades entre élèves

La face cachée de la violence scolaire

Jean Pierre Bellon & Bertrand Gardette

Editions Fabert : 20,30 €

 

© Editions Fabert

 

harcelement et brimades entre eleves

 

Posté par Le Blog de Moon à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Harcèlement et cyber harcèlement à l'école - Jean Pierre Bellon & Bertrand Gardette - Editions ESF

 

En mobilisant de très nombreuses études françaises et étrangères ainsi que leurs propres recherches, les auteurs analysent minutieusement ces phénomènes de cyber harcèlement.

Ils montrent ainsi que nous sommes appelés à la construction d’un « Humanisme Numérique » : il faut que, dans chaque établissement, se mettent en place des plans de prévention et de formation sur les dangers du cyber harcèlement.

Il faut que les compétences des élèves eux mêmes soient mises à profit dans ce travail.

Il faut que les parents comme les enseignants assument leur rôle d’adulte et leur devoir d’éducation : ce livre les y aidera…

Résumé

Longtemps considéré comme un phénomène marginal, le harcèlement entre élèves est identifié aujourd’hui comme une des formes de violence les plus détestables qui gangrène notre institution scolaire.

Jean Pierre Bellon et Bertrand Gardette en ont étudié la montée en puissance et les différentes formes.

Ils prolongent ici leur réflexion en s’attachant, plus particulièrement, au cyber harcèlement : ce nouveau phénomène lié à la systématisation de l’usage par les jeunes du téléphone portable, des smartphones, d’Internet et des réseaux sociaux, démultiplie dangereusement les possibilités de harcèlement entre pairs.

Mais il contribue aussi à un changement de nature du harcèlement : la possibilité d’agir sur l’autre à distance, sans face à face direct, 24 heures sur 24, écarte ou minimise l’empathie, neutralise la compassion et accroît la violence des attaques.

Les effets peuvent être dévastateurs et la frénésie de communication en temps direct, loin d’améliorer la sociabilité, peut engendrer des humiliations systématiques et conduire certains au bord du gouffre…

 

Lien Editions ESF

 

Harcèlement et cyber harcèlement à l'école - Une souffrance scolaire 2.0

Jean Pierre Bellon & Bertrand Gardette

Editions ESF : 23,35 €

 

© Editions ESF

 

harcelement et cyber harcelement a l ecole

 

Posté par Le Blog de Moon à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,