19/07/18

Les nouvelles chroniques d’une prof qui en saigne - Princesse Soso - Editions Michel Lafon

Avec une acidité et un cynisme qui cachent un cœur de guimauve, Princesse Soso livre ses coups de cœur et de griffe, ses craintes, ses doutes et ses idées sur une école démunie.

Mais plus que tout, Princesse Soso crie son amour pour l’école que, plus que jamais, il faut valoriser et défendre…

RÉSUMÉ

Princesse Soso enseigne l’anglais à des collégiens avides de connaissances, ambitieux et polis.

Enfin presque tous.

Certains ont tendance à utiliser les extincteurs pour faire taire leurs petits camarades.

Elle aimerait bien se consacrer uniquement à l’enseignement de la langue de Beyoncé Shakespeare sauf qu’elle doit aussi apprendre à ses élèves que non, on ne crache pas dans les cheveux des autres, mais que oui, on peut passer une journée sans insulter qui que ce soit.

Et les parents…

Si certains sont respectueux, à l’écoute, concernés, d’autres sont convaincus que le Coca remplace avantageusement le lait au petit déjeuner et que les profs sont des tortionnaires nés pour persécuter leur choupi (oui, celui qui aime bien cracher dans les cheveux).

Enfin, il y a les hautes sphères adeptes des fulgurances qui multiplient les réformes sans trop se préoccuper de l’avis des profs.

Ces profs nombreux à être motivés et investis, si, si, c’est vrai (promis, juré, craché) (mais pas dans les cheveux)…

Lien Editions Michel Lafon

Les nouvelles chroniques d’une prof qui en saigne

Princesse Soso

Editions Michel Lafon : 17,95 €

© Editions Michel Lafon

les nouvelles chroniques d une prof qui en saigne

Posté par Le Blog de Moon à 02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Chroniques d’une prof qui en saigne - Princesse Soso - Editions Michel Lafon

Le collège est une jungle !

Voici un accès backstage pour découvrir l’envers du décor…

Bonne rentrée !

RÉSUMÉ

Non, les élèves ne sont pas tous des angelots facétieux assoiffés de connaissance.

Non, les parents ne sont pas tous des éducateurs perfectionnistes désireux de transmettre des valeurs fondamentales à leurs rejetons.

Non, les profs ne s’habillent pas forcément à la CAMIF !

Princesse Soso, qui rêvait d’être trapéziste, est finalement devenue professeur d’anglais.

Catapultée dans un collège de campagne, elle se retrouve quand même en plein cirque, aux premières loges pour étudier le jeune, cet être mystérieux et fascinant, et tout son entourage…

Chaque année, ça recommence !

1 an à jongler entre ceux qui aiment s’entretuer à coups de compas, ceux pour qui l’école est une annexe de Meetic et les Choupi trop mignons.

1 an de rires, de larmes et d’incompréhension mutuelle, auxquels participent les parents et le personnel de l’Éducation nationale.

1 an où tout le monde dira encore que les profs sont des "feignasses tortionnaires payés à rien foutre toujours en vacances ces lopettes" !

1 année scolaire d’émotions, de critiques du système et de coups de colère, décrits dans ces pages avec un humour corrosif !

Lien Editions Michel Lafon

Chroniques d’une prof qui en saigne

Princesse Soso

Editions Michel Lafon : 14,90 €

© Editions Michel Lafon

chroniques d une prof qui en saigne

Posté par Le Blog de Moon à 01:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

07/05/15

Rentrée 2016 - L'enseignement de l’islam obligatoire - La chrétienté au Moyen Age ou le Siècle des Lumières facultatif !

 

La réforme du collège, portée par Najat Vallaud Belkacem, a de quoi faire bondir : le projet de révision du programme d’Histoire pour la classe de 5ème prévoit qu’à la rentée 2016, l’enseignement de l’islam restera obligatoire tandis que la chrétienté au Moyen Age ou le Siècle des Lumières deviendront facultatifs !

Ce qui n’a pas manqué de provoquer, à juste titre, une levée de boucliers de la part de nombreux historiens, intellectuels, enseignants et politiques, à gauche comme à droite.

La décision de rendre obligatoire l’enseignement de l’islam dans l’école publique ne date pas d’hier : depuis 2010 déjà les parents d’élèves de 5ème peuvent constater que dans certains manuels d’Histoire de leur progéniture, c’est sur les débuts de l’islam à travers ses fondements et sa civilisation brillante que s’ouvrait l’année scolaire, faisant fi de la chronologie.

Et si le chapitre sur L’Eglise en Occident, relégué en 4ème position, fait naturellement mention de l’Inquisition, la religion musulmane n’est abordée que sous l’angle positif d’une religion de paix, tolérante à l’égard des infidèles.

Sans aucune approche historique critique, comment dès lors s’étonner que certains élèves soient tentés d’aller faire le djihad ?

Alors que faire contre cette tentative éhontée de travestir l’Histoire ?

Prendre la plume comme le font certains intellectuels ?

A quoi bon : tout le monde sait que 2 intellectuels assis vont moins loin que 1 brute qui marche.

Soutenir les enseignants dans la grève programmée le 19 mai dans toute la France contre ces nouveaux programmes ?

Pourquoi pas…

Mais quand on sait le peu de cas fait par le gouvernement envers ceux qui ont défilé contre les nouveaux rythmes scolaires, on peut s’interroger sur l’efficacité de battre le bitume.

Ne vaudrait-il pas mieux que les parents d’élèves de 5ème, écœurés par ces tentatives éhontées de manipulation des esprits, tapent là où ça fait mal, à savoir au portefeuille, et décident de renvoyer les manuels d’Histoire en question aux différents éditeurs concernés ?

Ce serait, sans doute, un bon moyen de leur signifier que non, ils ne sont pas d’accord, et que oui, ils ont décidé d’entrer en résistance !

Concluons sur cette anecdote rapportée publiquement par Eric Zemmour qui, après une émission télé où il avait débattu avec un historien sociologue antiraciste, indique que ce dernier avait clos la discussion par cette conclusion triomphante : "De toute façon, tu peux dire ce que tu veux, on tient les programmes scolaires".

Les programmes scolaires, peut-être, mais pas les élèves à qui ils sont destinés.

N’est-il pas grand temps de sonner la fin de la récréation et de poser clairement la question de l’indépendance de l’Education Nationale face à la montée des revendications des communautarismes ?... Véronique Bouzou

Lien Islamisme : la résistance et la solitude des professeurs 

Lien Non, les profs n’ont pas vocation à enseigner le fait religieux à l’école publique !

Clip anti djihad, ou la sempiternelle victoire de la prévention sur la répression

veronique bouzou

© Véronique Bouzou - Professeur de Lettres Modernes

 

Posté par Le Blog de Moon à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

06/09/14

J'ai mis mon fils chez les cathos - Véronique de Bure - Editions Belfond

 

Au coeur d'un collège catholique, une mère raconte l'année scolaire cauchemardesque de son fils.

Derrière les valeurs chrétiennes revendiquées par l'établissement, une autre réalité apparaît.

Ce récit en rapporte les faits et gestes.

"1 son de cloche" : j'aurais aimé l'avis du collège catholique sur cet élève...

Résumé

Septembre 2012 : T., 13 ans, fait sa rentrée en classe de 4ème dans un collège catholique des beaux quartiers.

C'est sa 3ème rentrée dans cet établissement.

Après une 1ère année supportable et une 2ème plus difficile, cette dernière année va ressembler à un enfer.

Tout avait pourtant bien commencé.

Le collège se présentait comme un lieu ouvert et accueillant, où apprentissage se conjuguait avec plaisir et modernité.

On y vantait l'attention portée à chaque élève.

Des arguments auxquels la mère de T. est particulièrement sensible : son fils, dyslexique, connaît quelques difficultés scolaires.

Mais au fur et à mesure des semaines et des mois qui passent, la bonté et la charité chrétiennes vont montrer un autre visage : humiliations, punitions injustes ou excessives, professeurs psychorigides, communication désastreuse, devoirs et contrôles pléthoriques...

Un gouffre sépare les promesses et la réalité.

C'est sur un ton vivant et enlevé que Véronique de Bure raconte cette année particulière, choisissant l'humour ou l'ironie pour raconter des épisodes parfois tragiques…

Lien Editions Belfond

J'ai mis mon fils chez les cathos

Véronique de Bure

Editions Belfond : 18 €

© Editions Belfond

j ai mis mon fils chez les cathos

 

Posté par Le Blog de Moon à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

04/09/14

Jours de collège - Une prof débutante en banlieue - Louise Cueno & Sophie Delcourt - Editions Bartillat

 

Plus qu’un témoignage, ce livre est un document indispensable sur la situation de l’école d’aujourd’hui et la réalité du métier d’enseigner.

Un ouvrage édifiant et démoralisant…

Résumé

Agressions verbales, conflits avec les parents, lâchetés de la direction, mais aussi des instants de bonheur : que se passe-t-il dans la tête d’une jeune enseignante, tout juste nommée dans le collège d’un quartier difficile de la banlieue parisienne ?

Entre désillusions et colères sourdes, humour et optimisme, Sophie Delcourt raconte un quotidien qui n’a rien à voir avec ce qu’elle imaginait.

Dans ce journal, la débutante dit tout de ses déceptions et de ses espoirs…

Lien Editions Bartillat

Jours de collège

Une prof débutante en banlieue

Louise Cueno & Sophie Delcourt

Editions Bartillat : 15 €

© Editions Bartillat

jours de college

 

Posté par Le Blog de Moon à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,