20/07/17

Humour - L'amitié...

amis magiciens

Posté par Le Blog de Moon à 03:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

27/06/15

Les Intéressants - Meg Wolitzer - Editions Rue Fromentin

 

Une fresque impressionnante, à la fois réaliste et sensible.

Un beau roman sur l’amitié…

Résumé

Durant les années 1970, Julie, 16 ans, passe une partie de son été à Spirit in the Wood, une colonie de vacances.

Elle y fait la connaissance d’un groupe de 5 jeunes adolescents qui se sont baptisés « Les Intéressants », par défi vis à vis des autres pensionnaires : Ethan, un surdoué des films d’animation, Goodman et sa soeur Ash, ainsi que Jonah, le fils d’une célèbre chanteuse folk icône de la contre culture, et enfin Cathy, une très belle fille qui rêve de devenir danseuse.

Julie (rebaptisée Jules par les Intéressants) est fascinée par ces jeunes gens de son âge, cultivés, ironiques, talentueux et sûrs d’eux.

Le roman suit l’évolution des Intéressants pendant près de 40 ans.

Ethan épousera Ash.

Ensemble, ils connaîtront le succès, même si Ethan reste profondément amoureux de Jules.

Goodman, lui, devra faire face à la justice.

Ash sera détourné de la musique.

Et Jules…

Jules se cherchera pendant de longues années et racontera leur histoire à tous.

Que deviennent les talents et les aspirations de chacun ?

Un don de jeunesse peut-il constituer le socle de toute une vie ?

Et comment peut-on y rester fidèle malgré les choix qu’impose la vie adulte ?

Chacun trahira à sa manière l’adolescent qu’il fut…

Lien Editions Rue Fromentin

Les Intéressants

Meg Wolitzer

Editions Rue Fromentin : 23 €

© Editions Rue Fromentin

les interessants

 

Posté par Le Blog de Moon à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

18/01/15

La passion dans l'amitié - Danièle Lebrun - Editions Odile Jacob

 

"L’amitié se vit souvent comme un grand tout et peut être plus totalitaire que l’amour.

Plus on a investi ce lien, plus la rupture est vécue comme une trahison irréparable"… Danièle Lebrun.

Toute rupture amicale doit être l’occasion d’une minutieuse introspection.

Les fausses amies sournoises, prêtes à trahir à la première occasion, sont légion : il faut apprendre à les repérer.

Dans une amitié saine, on peut se fâcher puis se réconcilier après une franche explication ou bien faire un break et remettre les compteurs à zéro, ce qui est très rare…

Je n’y crois pas : les amitiés toxiques se terminent toujours mal !

Résumé

C’est entre amis que se célèbrent les anniversaires marquants.

C’est le verre de l’amitié que l’on boit pour une séparation ou un départ.

C’est toujours entre amis qu’on enterre sa vie de garçon ou de jeune fille.

C’est souvent pour préserver les amitiés de ses enfants qu’on choisit son domicile ou même son emploi.

L’amitié n’est-elle pas le théâtre où se rejouent de façon inconsciente les premiers liens et les premières amours ?

Et que se passe-t-il pour que, parfois, l’ami puisse se transformer en adversaire déclaré ou en ennemi haï ?

Ce livre puise dans les romans et les essais, dans les films et dans l’écoute des patients, dans les réminiscences de Freud et les autobiographies, pour nous éclairer sur nos passions les plus tenaces…

Lien Editions Odile Jacob

La passion dans l'amitié

Danièle Lebrun

Editions Odile Jacob : 21,90 €

© Editions Odile Jacob

la passion dans l amitie

 

Posté par Le Blog de Moon à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

05/11/14

Respire - Anne Sophie Brasme - Editions Fayard

 

Charlène et Sarah s’aiment comme 2 sœurs.

Mais la passion fait des ravages.

S’instaure peu à peu une relation perverse entre les 2 jeunes filles : Sarah provoque, multiplie les humiliations publiques, accable de reproches son amie, qui accepte son sort.

Jusqu’à l’irréparable…

C'est un petit espace restreint encerclé par les murs des cellules.

"Pendant ces heures, plus personne n'est alors capable de dormir".

La nuit de l'incarcération est l'occasion de se raconter, d'évoquer un autre enfermement : celui d'une amitié terrible et tragique, entre 2 adolescentes.

Depuis 2 ans, Charlène, la narratrice, moisit en prison pour le meurtre de son amie Sarah.

Toutes 2 s'étaient rencontrées au collège.

Une douce complicité est née entre elles qui n'a guère duré.

Peu à peu s'est instaurée une relation (à sens unique), sur le mode de l'admiration, de la fascination, jusqu'à la soumission, puis l'étouffement, aux portes de la folie…

Un roman d’une vérité hallucinante !

Résumé

Charlène est une enfant comme les autres, qui vit sans trop se poser de questions, prend ce qu’on lui donne et ne demande rien.

Elle habite un immense appartement à Paris avec ses parents, pas très aimants ni très amoureux.

Charlène souffre : elle est asthmatique, se sent incomprise, mal aimée.

Avec l’entrée au collège commencent de longs mois difficiles, de solitude et d’attente.

Jusqu’à l’arrivée de Sarah, brillante, magnétique.

Une amitié naît qui, pour Charlène, est un don inespéré de la vie, un émerveillement.

Avant les petites déceptions, les souffrances, la passion puis le désespoir…

Lien Editions Fayard

Respire

Anne Sophie Brasme

Editions Fayard : 14 €

© Editions Fayard

respire

 

Posté par Le Blog de Moon à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23/06/14

La passion dans l’amitié - Danièle Brun - Editions Odile Jacob

 

L’amitié loyale, fiable, est une rareté !

Elle a ses exigences et ses limites.

Comme en amour, la jalousie et la trahison signent la fin d’une amitié…

Ce livre puise dans les romans et les essais, dans les films et dans l’écoute des patients, dans les réminiscences de Freud et les autobiographies, pour nous éclairer sur nos passions les plus tenaces.

Résumé

C’est entre amis que se célèbrent les anniversaires marquants.

C’est le verre de l’amitié que l’on boit pour une séparation ou un départ.

C’est toujours entre amis qu’on enterre sa vie de garçon ou de jeune fille.

C’est souvent pour préserver les amitiés de ses enfants qu’on choisit son domicile ou même son emploi.

L’amitié n’est-elle pas le théâtre où se rejouent de façon inconsciente les premiers liens et les premières amours ?

Et que se passe-t-il pour que, parfois, l’ami puisse se transformer en adversaire déclaré ou en ennemi haï ?...

 

Lien Editions Odile Jacob

 

La passion dans l’amitié

Danièle Brun

Editions Odile Jacob : 21,90 €

 

© Editions Odile Jacob

 

la passion dans l amitie

 

Posté par Le Blog de Moon à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Les 10 commandements de l'amitié - Pierre Vaussais

 

Ce texte se passe de commentaire...

 

les dix commandements de l amitie

 

Posté par Le Blog de Moon à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09/06/14

Les vraies recettes de l'amitié - Entre gâteaux, fourneaux et psycho - Valérie Robert & Carole Wilmet - Editions Marabout

 

A travers 10 portraits (copine-maman, copine-enfant, copine-fusionnelle... ), Valérie Robert passe à la moulinette toutes les facettes des "Amies pour la vie".

Avec un ton drôle et décalé, des analogies avec la cuisine (vive facecook !), elle amène à réfléchir, s'étonner, comprendre que l'amitié est un plat qui se mange chaud !

Et pour chaque partie, les copines livrent leurs recettes, à l'image de leur personnalité !

Un livre à dévorer !

Résumé

Un vrai livre sur l'amitié qui nourrit et régale !

Car que serions-nous sans nos copines ?

Des pauvres âmes en peine, des femmes esseulées, des petites choses sans rires et sans fous rires !

Mais au fond, existe-t-il une seule forme d'amitié ?

Est-ce que nous ne sommes pas toutes entourées de différentes sortes d'amies ?...

 

Lien Editions Marabout

 

Les vraies recettes de l'amitié

Entre gâteaux, fourneaux et psycho

Valérie Robert & Carole Wilmet

Editions Marabout : 13,90 €

 

© Editions Marabout

 

les vraies recettes de l amitie

 

Posté par Le Blog de Moon à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26/02/14

Le juste nom de l’amitié - Pour une amitié sans visage - Olivier Jacquemond - Editions Lignes

 

Il est des livres qui s’écrivent comme on déblaie un chemin de vie.

"Le juste nom de l’amitié" est de ceux là.

Enseignant et romancier, Olivier Jacquemond médite sur le lien qui unissait ses aînés : Blanchot, Foucault, Deleuze, Derrida, Barthes, Lyotard.

Ceux que les Américains ont regroupé sous le label de "French Theory" et que lui rebaptise "La Drôle de Génération", se seront essayés, après le désastre infini de la Shoah, à sauver la possibilité même du confiant partage qu’appelle l’amitié.

Quitte à en repenser radicalement les termes.

Désormais, l’amitié prime sur l’ami, elle devient une "amitié sans visage"…

(Philosophie Magazine)

Résumé

L’amitié constitue-t-il un motif philosophique ?

A l’origine, oui.

Mais le temps lui a fait perdre de son éclat.

L’amitié ne pouvait plus être la même : les désastres de la guerre en avaient fini une fois pour toutes avec l’ancienne.

Une nouvelle se dessinerait cependant, qui lui rendra son caractère de motif philosophie éminent.

La question de l’amitié a toujours été inscrite au cœur du projet philosophique.

Or, l’âge d’or de l’Antiquité passé où l’amitié était placée au cœur de la Cité et de l’activité de pensée, cette question a connu une longue éclipse, est devenu ce qu’il convient d’appeler un "Problème Perdu".

L’un des principaux apports de Maurice Blanchot fut d’en ménager le retour, de le réinvestir, à l’intérieur de l’exercice solitaire de l’écriture et de la pensée qui fut le sien.

Cependant, loin de se contenter de réhabiliter l’amitié, Maurice Blanchot s’est efforcé de la penser face au désastre, c’est à dire face à l’événement hors mesure et hors nomination que fut l’holocauste (le judéocide).

Confronté à l’épreuve de l’impensable, l’homme doit en effet faire l’expérience de la finitude, y compris dans la figure de l’ami, qu’il est devenu impossible de regarder sans une certaine méfiance, ou fatigue, tandis que la pensée doit de son côté faire l’expérience de ses limites : comment penser après avoir connu l’impensable ?

L’originalité de Maurice Blanchot aura été de recréer une communauté de destin entre la pensée et l’amitié, en faisant de cette dernière la condition même de l’exercice de la pensée.

Mais il convient de préciser : traversée par la catastrophe, l’amitié blanchotienne n’est plus amitié pour l’ami, mais amitié pour l’amitié, pour son juste nom qui, au delà de la figure familière et désormais inquiétante de l’ami, se projette vers l’inconnu.

En proposant une amitié affranchie du cadre du visage, du piège de la personnification, Maurice Blanchot crée les conditions concrètes pour que la pensée puisse se déployer à nouveau au delà de sa propre finitude.

Cette rupture blanchotienne, toute une génération, de Gilles Deleuze à Michel Foucault en passant par Jacques Derrida, va en assumer l’héritage.

Cette génération, que les Américains ont regroupé sous le label de "French Theory" et qu’Olivier Jacquemond nomme la "Drôle de Génération", va en effet introduire l’amitié dans la pensée comme une force impersonnelle travaillant au cœur de celle ci afin de la prémunir contre certaines de ses tentations centripètes, ou totalitaires.

Dès lors, et bien qu’elle ne soit pas pour autant revenue au cœur de la Cité, l’amitié incarne, comme Jacques Rancière et Miguel Abensour aident à le penser, une forme de résistance à toute forme de domination, une fièvre du lien politique, dont mai 1968 fut l’expression la plus aboutie…

 

Lien Editions Lignes

 

Le juste nom de l’amitié - Pour une amitié sans visage

Olivier Jacquemond

Editions Lignes : 20 €

 

© Editions Lignes

 

le juste nom de l amitie

 

Posté par Le Blog de Moon à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,