08/02/15

Maboul Kitchen - La dernière aventure de Mémé Cornemuse - Nadine Monfils - Editions Belfond

 

S'échapper d'un asile, pas facile !

Mais à Mémé Cornemuse rien n'est impossible…

Le retour tant attendu de Mémé Cornemuse !

Le rire garanti par ces temps voués à la morosité…

Résumé

Avec l'aide de quelques zinzins triés sur le volet, Mémé s'envole vers son rêve : ouvrir un palace à Saint Amand sur Fion.

Après avoir épousé le proprio, un vieux solitaire rencontré à l'asile, elle passe son voyage de noces à Etretat pour le charme de ses falaises.

Une fois veuve et héritière, à la tête du domaine avec une équipe de pétés du bulbe et un cuisinier maboul, la vieille monte une arnaque pour financer les travaux de la baraque en ruine.

Sa stratégie pour plumer les gens ?

Une vierge qui s'illumine et attire la foule criant au miracle.

Lourdes peut aller se rhabiller.

Le miracle qu'elle vise, elle, c'est de rassembler assez de fric pour se payer un relooking à faire pâlir Pamela Anderson.

Son but, inexorable : reconquérir Jean Claude Van Damme.

Mais ça pourrait bien virer au boxon et à l'Auberge Rouge…

Lien Editions Belfond

Maboul Kitchen

La dernière aventure de Mémé Cornemuse

Nadine Monfils

Editions Belfond : 19 €

© Editions Belfond

maboul kitchen

 

Posté par Le Blog de Moon à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Bandana doublé Laine de Mouton - Flandana

 

Flandana présente sa 1ère collection !

Le Flandana est un savant mélange de "Fleece" et de Bandana : à la manière d’une écharpe, l’accessoire a pour fonction de vous aider à passer l’hiver au chaud…

Bandana 100% coton.

Doublure en laine de mouton.

J’aime !

coup de coeur 1

flandana 1

flandana 2

flandana 3

flandana 4

Lien Flandana

flandana 5

flandana 6

flandana 7

Flandana - Bandana doublé laine de mouton : 35 €

© Flandana

 

Posté par Le Blog de Moon à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Suicide et sacrifice - Le mode de destruction hyper capitaliste - Jean Paul Galibert - Editions Lignes

 

"L'ancien capitalisme construisait, l'hypercapitalisme, lui, détruit : il épuise, il ferme, il licencie.

C'est un système suicideur, qui nous rend suicidaire.

Pourquoi l'acceptons-nous ?

Il nous inflige aujourd'hui sa règle d'inexistence, et nous condamne à un mode de vie suicidaire, parce qu'il nous impose un choix : préférons-nous l'hyper exploitation ou le suicide ?

Une vie dépourvue d'existence, ou une mort immédiate ?

L'ancien capitalisme était libéral, parce qu'à la différence de l'esclavage il laissait toujours le choix entre vivre exploité ou mourir de faim.

Le suicide est le mode de sélection idéal, car aucune forme de tri sélectif autoritaire des existences n’est viable"»…

Résumé

Livre court mais dense et puissant, "Suicide et sacrifice" commence par un constat et quelques statistiques, rarement données.

Les statistiques : une récente enquête de l’Institut de veille sanitaire, menée sur les décès survenus entre 1976 et 2002 pour lesquels le suicide était mentionné en cause principale du décès, dénombre en France 30 suicides par jour, 900 par mois, 11.405 par an (soit 2 fois plus qu’au Royaume Uni, en Espagne ou aux Pays Bas).

Il constitue la 1ère cause de mortalité chez les 35/49 ans, la 2ème chez les 15/24 ans, après les accidents de circulation (il y a presque 2 fois plus de suicides que de morts sur la route).

Chiffres auxquels il faut ajouter celui ci : on évalue à 150.000 par an le nombre des tentatives de suicide.

Le constat : rien n’est entrepris contre.

La preuve : la réduction du suicide est le 92ème objectif sur les 100 que compte la loi de 2004 sur la politique de santé publique.

"Suicide et sacrifice" n’est pas une étude, mais un livre politique, engagé, violent.

Dont le postulat pourrait être résumé ainsi : si un système ne fait rien pour enrayer un fléau, c’est que celui ci y trouve un intérêt.

Car il ne fait pas que ne pas les empêcher, il les produit.

Le système (l’hyper capitalisme) est "suicideur" en tant que l’hyper capitalisme par lequel il se définit aujourd’hui ne vise qu’à l’hyper travail.

Définition de l’hyper travail selon Jean Paul Galibert

"Mode d’exploitation le plus juste et le plus populaire.

Il est accepté précisément pour son respect scrupuleux de l’équivalence des termes de l’échange.

En effet, pourquoi le consommateur accepte-t-il de travailler pour le vendeur, et ensuite d’acheter ?

Pourquoi donne-il 2 fois la valeur de la marchandise, contre rien ?

Simplement parce qu’il paye la marchandise au juste prix de son propre travail.

Il voit bien la valeur supplémentaire qu’il a mise lui même dans la marchandise, au point qu’il l’achète comme une réalité.

C’est parce qu’il est doublement exploité qu’il n’a pas l’impression de l’être, du simple fait que ces 2 exploitations sont exactement égales, et que cette égalité peut être vécue comme une justice".

L’hyper capitalisme est un mode de destruction dans lequel l’essentiel de la haute rentabilité vient du démantèlement de pans entier de l’appareil productif.

La chasse au salaire est ouverte.

L’entreprise la plus rentable est celle qui supprime le plus de salaires : dégraissage, chômages techniques, plans sociaux, licenciements, démantèlements.

Que devient-on sans salaire ?

Ce n’est pas l’affaire du système, tout au plus un problème privé, personnel, psychologique peut être…

Dans une telle économie, l’existence tout entière devient à la fois la source de la valeur et l’objet de toutes les luttes.

Elle n’est jamais acquise, ni certaine.

Tout est fait pour que chacun consacre tout son temps à imaginer la réalité, puis à acheter le résultat de ce travail imaginaire : la marchandise parée par l’imagination de toutes les vertus, séductions et qualités.

Dissimulant que ce système, qui commence par détruire toute réalité dans la chose, finit nécessairement par détruire toute réalité chez les personnes.

Plus personne pour exister plus que les choses, pour n’être pas soumis à la même loi qu’elles, qui n’autorise que les existences absolument rentables, et détruit les autres.

Que faire dès lors des ouvriers ?

Des chômeurs.

Que faire après des chômeurs ?

Pourquoi pas des suicidés ?

Certes, la société hyper capitaliste a besoin de cerveaux oisifs et disponibles pour ses spectacles et ses achats, mais ils doivent être riches, ou du moins solvables.

Or que vendre aux chômeurs en fin de droits ?

Que peut-on espérer vendre à cette moitié des habitants du monde qui sont aussi désespérément jeunes que pauvres ?

Questions violentes auxquelles Jean Paul Galibert apporte des réponses elles mêmes violentes.

Réponses qu’il prête au cynisme de l’hyper capitalisme, et pour les dénoncer.

"L’hyper capitalisme opère donc un tri sélectif des existences, entre celles qui vont consacrer leur existence entière à l’hyper travail, et celles qui seront détruites.

Le suicide est le mode de sélection idéal, car aucune forme de tri sélectif autoritaire des existences n’est viable.

Le suicide est le mode de sélection idéal, car la victime assure elle même sa destruction"…

Lien Editions Lignes

Suicide et sacrifice - Le mode de destruction hyper capitaliste

Jean Paul Galibert

Editions Lignes : 13 €

© Editions Lignes

suicide et sacrifice

 

Posté par Le Blog de Moon à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Cafetière Napolitaine - Alessi

 

Le projet de cette cafetière a été l'un des plus complexes et longs de l'histoire d'Alessi : au fil des années, il a été à l'origine d'un livre et de plus de 200 prototypes en fer blanc, tous en parfait état de marche.

Riccardo Dalisi a apporté à Alessi son expérience conceptuelle du haut artisanat, mêlant les certitudes de l'industrie, fragilité et poésie : ce qui est probablement le meilleur choix pour travailler autour d'anciens rituels domestiques.

Cette cafetière est faite pour les amoureux des produits originaux qui sortent de l'ordinaire.

Sa haute qualité et son excellente conductibilité thermique rendent la machine parfaite pour préparer un délicieux café.

Cette cafetière en acier brillant avec sa poignée en bois de noyer Canaletto est un objet esthétique idéal pour les amateurs de design !

J’aime !

coup de coeur 1

alessi cafetiere napolitaine 1

Lien Alessi

alessi cafetiere napolitaine 2

alessi cafetiere napolitaine 3

Alessi - Cafetière Napolitaine : 335 €

© Alessi

 

Posté par Le Blog de Moon à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Les corps inutiles - Delphine Bertholon - Editions Jean Claude Lattès

 

Ce roman déroule en alternance l’histoire de Clémence adolescente, hantée par cette agression dont elle n’a jamais osé parler à sa famille, et le récit de Clémence adulte, assumant tant bien que mal les conséquences, physiques et psychologiques, de son passé.

Mais la vie, comme toujours, est pleine de surprises…

Résumé

Clémence vient d’avoir 15 ans, de terminer le collège.

Un nouveau cycle s’ouvre à elle, lorsqu’elle est agressée, en plein jour et en pleine rue, par un inconnu armé d’un couteau.

Ce traumatisme inaugural, même si elle n’en a pas encore conscience, va contaminer toute son existence.

En effet, l’adolescente réalise qu’elle perd progressivement le sens du toucher…

A 30 ans Clémence, toujours insensible, est une célibataire endurcie, solitaire et sauvage.

Après avoir été maquilleuse de cinéma, la jeune femme se retrouve employée de la "Clinique", une usine d’un genre particulier.

En effet, la Clinique fabrique des poupées…

Mais des poupées grandeur nature, hyper réalistes, destinées au plaisir ou au salut d’hommes esseulés…

Lien Editions Jean Claude Lattès

Les corps inutiles

Delphine Bertholon

Editions Jean Claude Lattès : 19 €

© Editions Jean Claude Lattès

les corps inutiles

 

Posté par Le Blog de Moon à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Kiss & Blush - Baby Doll - Yves Saint Laurent

 

Nouvelle révolution beauté !

Yves Saint Laurent crée un double jeu couleur pour les lèvres et les joues : Baby Doll Kiss & Blush !

Hybride entre rouge à lèvres et blush, la formule crème aérienne de Baby Doll Kiss & Blush permet de colorer lèvres et pommettes d'un éclat mat en un seul geste.

Sa couvrance modulable permet de varier l'intensité en toute liberté.

12 couleurs Pop à l'éclat mat.

J’ai choisi le 7 Corail Affranchi.

Vice versa.

Son applicateur polyvalent exclusif Hidden Pearl glisse parfaitement sur les lèvres et dessine un contour précis.

Utilisé par point sur les joues, il dépose sans excès de matière une touche de couleur à estomper au doigt.

Une nouvelle gestuelle intuitive, ludique et sensorielle.

Pour un plaisir décuplé, terriblement pop et frais.

Désinvolte, libre ou libertine…

yves saint laurent baby doll kiss & blush 1

yves saint laurent baby doll kiss & blush 2

Lien Yves Saint Laurent

yves saint laurent baby doll kiss & blush corail affranchi

Yves Saint Laurent - Baby Doll - Kiss & Blush - Corail Affranchi: 35 €

© Yves Saint Laurent

 

Posté par Le Blog de Moon à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Allah est grand la République aussi - Lydia Guirous - Editions Jean Claude Lattès

 

Loin de haïr sa nouvelle patrie, Lydia Guirous, qui a fui la guerre civile en Algérie, raconte avec force et vivacité son parcours, entre rêve français et désillusions, engagement et lucidité.

Son livre est un pamphlet brûlant contre tous les communautaristes…

Résumé

Incapables de s'adapter, réfractaires et violents, les communautaristes constituent le terreau de toutes les dérives, celles là mêmes qui ont donné les Mohamed Merah ou, plus récemment, les Mehdi Nemmouche.

Autant d’intégristes qui la désignent, elle, la jeune femme bien intégrée, comme une "Colla Beur"…

A travers des anecdotes tantôt savoureuses, tantôt grinçantes, elle raconte le traitement réservé aux femmes, le leurre de la double culture qui fait de vous des apatrides, le jeu trouble des politiques quels qu'ils soient, la responsabilité du FN qui, par ses discours, stigmatise les comportements communautaristes et les renforce.

Forte de son expérience et de ses convictions, elle propose des solutions pour aller de l’avant et parie sur un avenir lumineux et apaisé…

Lien Editions Jean Claude Lattès

Allah est grand la République aussi

Lydia Guirous

Editions Jean Claude Lattès : 17 €

© Editions Jean Claude Lattès

allah est grand la republique aussi

 

Posté par Le Blog de Moon à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 Janvier 1984 - Eau de parfum - Pozzo di Borgo Parfums

 

23 Janvier 1984 est un parfum intime et lumineux, où les notes blanches et poudrées de l'Iris se mêlent à la fraîcheur verte de la Figue, à la sensualité des Muscs et à la nervosité des Epices.

Un parfum à la fois féminin et dynamique, pour celles et ceux qui aiment séduire sans en avoir l'air…

Tout commence par une explosion de notes fraîches et légères, subtilement rehaussées par de la Cardamone d'une grande pureté.

Quelques minutes après la vaporisation, les accords floraux et poudrés de l'Iris apparaissent, magnifiant une note de Figue Verte élégante et féminine.

23 Janvier 1984 est un parfum intime, que l'on porte pour soi et pour ses proches.

Il laisse sur la peau un sillage sensuel et poudré, frais et sophistiqué.

Le 23 janvier 1984 naissait Valentine Pozzo di Borgo.

Cette jeune femme de caractère à l'élégance discrète rêvait depuis toujours d'un parfum qui lui ressemble.

Mais comment réunir dans une seule fragrance la fraîcheur et la sophistication, la légèreté et la personnalité, la sensualité et l'énergie ?...

pozzo di borgo parfums

Lien Pozzo di Borgo Parfums

pozzo di borgo 23 janvier 1984

Pozzo di Borgo Parfums

23 Janvier 1984 - Eau de parfum - 100 ml : 129 €

© Pozzo di Borgo Parfums

 

Posté par Le Blog de Moon à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07/02/15

Dépendance Day - Caroline Vié - Editions Jean Claude Lattès

"Je me laisse tomber sur un banc, le souffle court.

Je ne sais plus où je suis.

A Paris.

Dans une rue.

Elles se ressemblent toutes.

J’ai rendez vous.

Je suis perdue.

Je tente de me calmer.

La respiration abdominale n’a pas été inventée pour les caniches, comme dirait ma copine Véronique.

Inspirer.

Expirer.

Je me répète la date, mon nom, celui de mon mari, de ma meilleure amie et du président de la République.

Commence à m’apaiser.

Ce n’est pas pour aujourd’hui.

Ça n’a pas encore commencé.

Je me suis juste égarée.

Non, ce n’est pas pour maintenant.

La malédiction qui a abattu ma grand’mère et ma mère ne m’a pas encore frappée".

Avec "Dépendance Day", Caroline Vié signe un roman où l’humour est l’autre nom de la violence, celle d’une société qui piétine la dignité humaine.

De l’amour seul viendra, peut être, le salut…

Résumé

Elles s’appellent Lachésis, Clotho et Morta, comme les Trois Parques.

Elles filent leurs propres vies, entre joies familiales et blessures d’adultère.

De génération en génération, surtout, elles se transmettent le même rouet, la même malédiction : l’oubli, la folie, la perte de soi.

Ce que l’on appelle aujourd’hui Alzheimer.

Clotho a dû enfermer Lachésis.

Morta, la narratrice, sait qu’un jour elle devra à son tour enfermer Clotho.

De mère en fille, le même amour, la même impuissance…

Lien Editions Jean Claude Lattès

Dépendance Day

Caroline Vié

Editions Jean Claude Lattès : 17 €

© Editions Jean Claude Lattès

dependance day

 

Posté par Le Blog de Moon à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Exfoliant - Crème de Rasage - Lotion Après Rasage - Gel Douche - Luxury Shaving Collection - Bottega Veneta Pour Homme

 

Nouvelle Collection de soins pour l'homme : Luxury Shaving Collection de Bottega Veneta Pour Homme !

La Crème de Rasage

Riche et dense, elle est idéale pour ajouter une touche de luxe à chaque rasage.

Sa texture crémeuse adhère parfaitement à la peau et permet d’assouplir les poils pour un rasage précis et efficace laissant la peau fraîche, hydratée et parfaitement lisse.

La Lotion Après Rasage

Reprenant les arômes inimitables du parfum Bottega Veneta pour Homme, cette lotion après rasage est idéale pour apaiser et rafraîchir la peau après le rasage.

Fidèle aux essences de Bois et de Cuirs proposés par la fragrance du même nom, cette lotion Bottega Veneta pour Homme enrichie en agents rafraîchissants permet de rafraîchir et d’assouplir la peau immédiatement après le passage du rasoir.

L'Exfoliant

Ce gel moussant nettoie et purifie la peau en profondeur, pour un rasage lisse et impeccable.

Ses microparticules agissent délicatement sur les couches extérieures de la peau de façon à ne pas la dessécher ou l’étirer, offrant ainsi un rasage facile et rapide.

Une peau souple et lisse, rafraîchie et revigorée : le soin idéal à utiliser avant application d’une crème hydratante.

Le Gel Douche

A utiliser en complément du parfum Bottega Veneta Pour Homme.

Ce gel douche doit la richesse de son parfum aux notes fraîches et uniques du Labdanum, du Fir Balsam et de la Bergamote.

Résultat

Une peau fraîche, souple et agréable au toucher…

bottega veneta luxury shaving collection

Lien Bottega Veneta

bottega veneta exfoliant

Bottega Veneta Pour Homme - Luxury Shaving Collection

Exfoliant - 200 ml : 45 €

bottega veneta creme de rasage

Bottega Veneta Pour Homme - Luxury Shaving Collection

Crème de Rasage - 200 ml : 60 €

bottega veneta lotion apres rasage

Bottega Veneta Pour Homme - Luxury Shaving Collection

Lotion Après Rasage - 100 ml : 57 €

bottega veneta gel douche

Bottega Veneta Pour Homme - Luxury Shaving Collection

Gel Douche - 200 ml : 30 €

© Bottega Veneta

 

Posté par Le Blog de Moon à 11:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,