24/11/15

Suite à La dernière leçon - Noëlle Châtelet - Editions du Seuil

12 ans après, Noëlle Châtelet revit les étapes majeures de son expérience la plus intime et la plus fondamentale : la mort volontaire que s’est donnée sa mère.

Car le combat de société qu’implique ce geste n’est pas terminé.

Et l’adaptation de "La dernière leçon" au cinéma éclaire tout cela d’un jour nouveau…

Résumé

Suite au succès de "La dernière leçon", Noëlle Châtelet s’est très fortement engagée pour la mort volontaire et l’assistance en fin de vie.

Le livre qu’elle propose ici est une réflexion au fil des jours et des mois, jalonnée par l’actualité sur le sujet (l’affaire Vincent Lambert, et d’autres reportages au fil des jours) mais aussi et surtout par les différentes étapes de la préparation du film tiré de "La dernière leçon" : car transposer le livre à l’écran, c’est un peu refaire vivre sa mère, et c’est en même temps faire l’épreuve d’une forme de dépossession…

Lien Editions du Seuil

Suite à La dernière leçon

Noëlle Châtelet

Editions du Seuil : 17 €

© Editions du Seuil

suite a la derniere lecon

Posté par Le Blog de Moon à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Image du Jour - Paysage américain Yellowstone...

paysage americain yellowstone

Posté par Le Blog de Moon à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23/11/15

La femme qui ne savait pas garder les hommes - Vénus Khoury Ghata - Editions Mercure de France

"Une femme sans homme est une maison sans toit, une fenêtre sans volets, une propriété sans clôture"…

Une femme s’interroge : pour quelle raison n’a-t-elle pas su garder les hommes qui ont partagé sa vie ?

La passion d’écrire est-elle incompatible avec l’amour ?

Vénus Khoury Ghata parle de toutes les femmes qui vivent dans une grande solitude après une disparition.

Vénus Khoury Ghata rend le deuil presque supportable…

Extrait

"Tu écris comme on crie pour appeler à ton secours, transformer les morts en vivants, retrouver des lieux perdus.

Jamais de plan, tes personnages te dictent les mots qu’il faut.

Tu écris comme tu jardines, la terre creusée en profondeur comme pour mieux t’ancrer dans le sol français, écris pour liquider un contentieux avec toi même et ton passé.

Tu as rarement recours à l’imagination, ta vie dépasse toute fiction.

C’est dans ta nature de perdre les hommes qui t’aiment, dans ta nature d’écrire ce que tu vis, le vécu ne prend sens qu’une fois écrit noir sur blanc ou serré, braise dans ta main, la brûlure confirme que tu es encore en vie"…

Lien Editions Mercure de France

La femme qui ne savait pas garder les hommes

Vénus Khoury Ghata

Editions Mercure de France : 12,50 €

© Editions Mercure de France

la femme qui ne savait pas garder les hommes

Posté par Le Blog de Moon à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Kit de fabrication 20 litres de bière traditionnelle maison - Nature et Découvertes

Un kit de fabrication avec le matériel de brassage pour faire 20 litres de bière traditionnelle maison !

Une méthode facile à réaliser !

Quel plaisir d'inviter des amis et de leur offrir votre bière maison !

Avec ce kit, prenez le temps de réaliser vous même votre brassage, par production de 15 ou 20 litres : en suivant le livret d'instructions fourni, en respectant les étapes de fabrication, de fermentation et de repos, vous obtiendrez une qualité gustative digne des maîtres brasseurs !

La patience doit vous accompagner tout au long de vos recettes, puisque le goût de la bière s'affine avec le temps…

Contenu du Kit

1 barboteur pour les échanges gazeux et pour le contrôle de la fermentation.

1 thermomètre avec anneau.

1 densitomètre.

1 entonnoir.

1 bouchon pour dame jeanne.

40 étiquettes vierges pour bouteilles.

1 livret de 24 pages avec instructions complètes et recettes.

nature et decouvertes kit fabrication biere 2

Lien Nature et Découvertes

nature et decouvertes kit fabrication biere 1

Nature et Découvertes

Kit de fabrication 20 litres de bière traditionnelle maison : 39,95 €

© Nature et Découvertes

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

A consommer avec modération...

Posté par Le Blog de Moon à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Truand - Mes 50 ans dans le milieu corso marseillais - Milou (Emile Diaz) et Thierry Colombié - Editions Robert Laffont

Fiché au grand banditisme pendant plus d'un demi siècle, celui que l'on surnomme Milou évoque sans retenue son destin hors du commun.

Ses relations : Francis le Belge, Gaëtan Zampa, les Guérini, les membres de la Brise de mer, Don Gerlando Alberti, boss de la Cosa Nostra, avec lequel il crée la French Sicilian Connection, et bien d'autres dont les "blazes" sont une référence au sein de la pègre internationale.

Trafics de drogue, d'armes ou de fausse monnaie, braquages, pillage quasi industriel des quais de Marseille...

La vie de truand n'a aucun secret pour lui.

Survivant d'une époque que l'on croit révolue, Milou dévoile la toute puissance du Milieu.

A 73 ans, il livre ses Mémoires à Thierry Colombié, spécialiste du crime organisé, l'aboutissement de 12 ans d'échanges…

Extrait

"Toujours pas enchristé, ce qui est un exploit au vu de mes activités à Marseille et à l'étranger, je suis devenu l'un des plus importants trafiquants français sur le plan de la discrétion, de la puissance financière et, comme on dit, "militaire", ma famille d'origine corse et mes amis pouvant se lever comme un seul homme dans le cas ou se déclencherait une guerre.

Un homme de poids, ce que l'on appelle plus vulgairement un parrain, mais sans la voix éraillée, ni les bagouzes que les affidés viendraient embrasser du bout des lèvres : laissons à Marlon Brando dans "Le Parrain" le soin de faire son cinéma"…

Lien Editions Robert Laffont

Truand

Mes 50 ans dans le milieu corso marseillais

Milou (Emile Diaz) et Thierry Colombié

Editions Robert Laffont : 21 €

© Editions Robert Laffont

truand mes 50 ans dans le milieu corso marseillais

Posté par Le Blog de Moon à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Image du Jour - Paysage canadien Toronto...

paysage canadien toronto

Posté par Le Blog de Moon à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

22/11/15

Avant la haine - Avant, Raphaël et Mounir étaient fiers d'être amis. Avant... - Thierry Cohen - Editions Flammarion

Deux enfants, un juif, un musulman, deviennent amis.

Ils grandissent, apprennent, se découvrent, s'intègrent.

Ils ont des rêves, des espoirs, des luttes communes.

Des amours aussi.

Puis apparaissent les fissures, naissent les désaccords, s'expriment les ressentiments, s'insinue la violence.

Jusqu'où ?

Jusqu'à la haine ?

Avant, Raphaël et Mounir se voyaient comme des frères.

Peuvent-ils renouer avec l'amitié dont ils étaient si fiers ?

Ou bien est-il déjà trop tard ?...

Extrait

- Cette fois, nous sommes parvenus à parler de ces évènements sans trop nous emporter.

Il faudra veiller à ce qu’il en soit toujours ainsi.

- Inch Allah.

- Non, laisse Dieu en dehors de tout ça.

Cela dépend de notre seule volonté…

Lien Editions Flammarion

Avant la haine

Thierry Cohen

Editions Flammarion : 20,90 €

© Editions Flammarion

avant la haine

Posté par Le Blog de Moon à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Michel Hazanavicius répond aux attaques terroristes qui ont visé Paris - Lettre ouverte du 18 novembre 2015

Dans une lettre ouverte diffusée le 18 novembre 2015, Michel Hazanavicius répond aux attaques terroristes qui ont visé Paris.

Le cinéaste s’adresse à Daech… 

Daechois, Daechoises,

Donc ça y est, c’est officiel, vous êtes en guerre contre nous.

Ce qui est frustrant, c’est que vous n’avez ni uniforme ni signe distinctif, on ne sait pas vous reconnaître, et nous n’avons donc personne contre qui se battre.

Frustration qui j’espère n’entraînera pas la désignation de faux coupables.

Pourtant, même si chaque mort représente sans doute pour vous une victoire, il faut que vous sachiez que vous n’êtes pas prêts de gagner.

A dire vrai c’est même impossible.

Parce que quoi que vous fassiez, vous ne nous changerez pas.

Ici, en France, nous ce qu’on aime, c’est la vie.

Et tous les plaisirs qui vont avec.

Pour nous, entre naître et mourir le plus tard possible, l’idée est principalement de baiser, rire, manger, jouer, baiser, boire, lire, faire la sieste, baiser, discuter, manger, argumenter, peindre, baiser, se promener, jardiner, lire, baiser, offrir, s’engueuler, dormir, regarder des films, se gratter les couilles, péter pour faire rire les copains, mais surtout baiser, et éventuellement se taper une joyeuse petite branlette.

On est le pays du plaisir, plus que de la morale.

Ici, un jour, il y aura peut être une place Monica Lewinsky, et ça nous fera rire.

Personne ne l’a jugée, ici.

Alors dans la baise, c’est vrai que nous en France, on fait des trucs avec lesquels vous avez du mal.

On aime bien lécher le sexe des femmes.

Pas tous, sûrement, mais beaucoup d’entre nous.

Et les fesses et le cul, aussi.

Là aussi, pas tous, mais bon.

Et les femmes aiment bien faire des fellations.

On appelle ça des pipes.

C’est très agréable.

Bien sûr là aussi, toutes les filles n’aiment pas ça, et on ne force personne, mais ça se fait.

Régulièrement.

Et avec beaucoup de plaisir.

Et puis il y a des garçons qui aiment bien ça, aussi.

Se faire des fellations ou se lécher ou se pénétrer entre eux.

Et les filles, c’est pareil.

En fait, ici, ce qu’on aime, c’est faire ce qu’on veut.

On essaye de ne pas gêner les autres, c’est le principe, mais on n’aime pas trop qu’on nous dise trop fort ce qu’on doit faire ou ce qu’on ne doit pas faire.

Ça s’appelle la Liberté.

Retenez bien ce mot, parce qu’au fond, c’est ça que vous n’aimez pas chez nous.

Ce n’est ni les Français, ni les caricaturistes, ni les Juifs, ni les clients de café ni les amateurs de rock ou de foot, c’est la Liberté.

La deuxième chose, c’est qu’en tuant comme ça, à l’aveugle, avec un objectif uniquement comptable, vous prenez le risque de tuer des français de plus en plus représentatifs de la France.

A la limite, en ne tuant que des juifs ou que des dessinateurs, les non juifs qui ne savent pas dessiner pouvaient toujours vous trouver des excuses ou se sentir étrangers à cette guerre, mais là ça va être de plus en plus dur.

Parce qu’en atteignant un échantillon représentatif de la France, vous allez toucher à ce que nous sommes vraiment.

Et qui sommes nous, vraiment ?

Et bien c’est justement ce qui est beau ici, c’est que nous sommes plein de trucs.

Bien sûr il y a quelques français français français.

Mais il y a des français italiens, des français espagnols, des français arabes, des français polonais, des français chinois, des français rwandais, des français sénégalais, des français algériens, berbères, ukrainiens, géorgiens, américains, belges, portugais, tunisiens, marocains, tchétchènes, ivoiriens, maliens, syriens, des français catholiques, des français juifs, des français musulmans, des français taoïstes, des français bouddhistes, des français athées, des français agnostiques, des français anticléricaux, des français de gauche, des français de droite, des français du centre, des français abstentionnistes, des français d’extrême gauche, d’extrême droite, il y a même sans doute des français djihadistes et même des français futurs terroristes que vous risquez de tuer.

Il y a des français riches, des français pauvres, des français sympas, des français gros cons, des français amoureux, des français égoïstes, des français misanthropes.

La liste pourrait s’étendre presque à l’infini, avec toutes les combinaisons et tous les sous groupes possibes.

Il y a même des français non français, parce que la France étant si belle, il y a toujours et constamment une partie de notre population qui est les touristes.

Sans compter les clandestins, qui ne sont peut être pas officiellement français, mais quand même ils vivent là, donc vous pouvez les tuer comme tout le monde.

Ça cela s’appelle l’égalité.

Face à la mort, vous pouvez toujours cibler ce que vous voulez, vous nous toucherez tous.

Et on va comprendre, nous, ce à quoi vous vous attaquez.

Nos valeurs.

Simples.

Ces valeurs qui font que la vie ressemble à ce qu’elle est.

Imparfaite certes, avec son lot d’injustices c’est vrai, mais ce sont ces valeurs qui font que nous vivons ici de manière aussi digne que possible.

Ce pays dans lequel nos pères, et les pères de nos pères et leurs pères avant eux ont choisi de vivre, et pour lequel beaucoup d’entre eux se sont battus.

Et ce qui va arriver, à un moment ou un autre, c’est que nous allons être solidaires, grâce à vous.

Nous allons comprendre que ces valeurs sont en danger.

Et nous allons les aimer et les faire vivre encore plus fort.

Ensemble.

Ça cela s’appelle la fraternité.

C’est pour ça que vous ne pourrez pas gagner.

Vous allez faire des morts, oui.

Mais aux yeux de l’Histoire, vous ne serez que les symptômes abjects d’une idéologie malade.

Bien sûr nous ne gagnerons pas non plus.

Des gens vont mourir, pour rien.

D’autres vont décider de s’en remettre à des Le Pen, des Assad ou des Poutine pour se débarrasser de vous, et nous allons peut être doublement perdre.

Mais vous ne gagnerez pas.

Et ceux qui resteront continueront de baiser, de boire, de dîner ensemble, de se souvenir de ceux qui seront morts, et de baiser… Michel Hazanavicius 

Lien Michel Hazanavicius

michel hazanavicius

Posté par Le Blog de Moon à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Someone - Alice McDermott - Editions Quai Voltaire

Poignant et caustique, le récit de la très ordinaire vie de Marie : un parcours de femme, des tracas et des joies d'épouse, de mère, de fille, de sœur, d'amie, devient un témoignage historique évocateur de la communauté irlandaise du New York des années 30, du traumatisme de la guerre, des mutations sociologiques de l'époque contemporaine.

Un roman où l’amour est un trésor à préserver…

Résumé

Brooklyn, années 30, quartier irlandais.

Marie vit avec ses parents, immigrés avant sa naissance, et son grand frère Gabe dans un minuscule appartement bien astiqué.

Son père boit trop mais il aime sa fille tendrement.

Sa mère a la rudesse des femmes qui tiennent le foyer.

Tandis que Gabe se destine dès le plus jeune âge à la prêtrise, Marie traîne sur les trottoirs de New York avec ses copines, colportant les cancans du bloc d'immeubles, assistant aux bonheurs et aux tragédies d'un quartier populaire.

Viendront le temps des premiers émois, puis du premier emploi, chez le croque mort du quartier, le débonnaire M. Fagin.

Un jour, elle rencontre Tommie, G.I détruit par la guerre qui vient de s'achever, employé d'une brasserie de bière et ancien paroissien de Gabe.

Tommie est ce qu'on appelle un gars bien.

Ensemble, ils vont élever 4 enfants qui connaîtront l'ascension sociale américaine…

Lien Editions Quai Voltaire

Someone

Alice McDermott

Editions Quai Voltaire : 21 €

© Editions Quai Voltaire

someone

Posté par Le Blog de Moon à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Palette de Maquillage - Mes incontournables de Parisienne - Lancôme

La Parisienne a ses contradictions : son maquillage est subtil et pourtant elle ne pourrait s’en passer.

Ce qui lui tient à cœur, c’est de se sentir belle et sûre d’elle sans pour autant passer des heures à se préparer.

Son rêve ?

Pouvoir réunir tous ses produits de maquillage essentiels dans un accessoire pratique et élégant.

Etre belle oui, mais sans perdre de vue le côté fonctionnel.

Un écrin en cuir grainé, un ruban en gros grain, fermé par une boucle frappée de la rose Lancôme : la palette créée par Caroline de Maigret reflète l’ambivalence de la parisienne.

Vue de l’extérieur, elle ressemble à un livre ou un carnet sur lequel elle pourrait noter des idées ou griffonner quelques dessins.

Elle permet de se maquiller facilement grâce à son large miroir, tout en restant élégante.

Comment l'utiliser ?

Utilisez pour cela la couleur la plus claire comme une base et les couleurs plus sombres comme des liners.

Contenu de la Palette Mes Incontournables de Parisienne

4 ombres à paupières : un bois de rose mat, un bronze iridescent, un brun intense et chaud ainsi qu’un taupe légèrement scintillant.

1 enlumineur : sa couleur rose pâle apporte lumière et éclat.

3 poudres pour les sourcils : légère, pour les femmes blondes à châtain clair, moyenne pour les rousses et les brunes, intense pour les vraies brunes.

1 blush : riche et crémeux, facile à appliquer du bout des doigts pour se fondre sur la peau en laissant un fini doux et soyeux.

Le pinceau yeux possède d’un côté des poils plats et arrondis afin de pouvoir réaliser un élégant smoky eyes.

De l’autre côté, le pinceau est biseauté afin de faciliter l’application de couleurs monochromes ou d’eye liner.

Le pinceau sourcils possède d’un côté une brosse afin de structurer le regard et de l’autre côté un embout permettant d’appliquer de la poudre afin d’accentuer l’intensité.

L’astuce de Caroline de Maigret : détourner les poudres à sourcils en les utilisant comme des ombres à paupières…

lancome palette 1

Lien Lancôme

lancome palette 2

Lancôme - Mes incontournables de Parisienne

Palette de Maquillage: 80 €

© Lancôme

Posté par Le Blog de Moon à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,