21/03/15

Le rapport Obin - L'école face à l'obscurantisme religieux - Alain Seksig - Editions Max Milo

 

L'école laïque et ses lois sont-elles encore à l'ordre du jour en France ?

Peut-on encore affirmer que la laïcité, qui stipule l'existence d'un espace public où les convictions religieuses ou politiques des individus sont censées ne pas s'imposer à qui ne les partage pas, est encore respectée dans tous les établissements scolaires de notre pays ?

Qui peut soutenir qu'il ne se passe rien d'inquiétant dans certaines écoles et collèges ?

Des professeurs de lycée censés justifier un cours d'histoire sur Saint Louis et les croisades.

Ou plus grave encore, des menaces, parfois physiques, contre des enseignants qui évoquent un texte de Voltaire sur Mahomet ou l'histoire de la Shoah.

Sans oublier des agressions contre des jeunes collégiens et lycéens d'origine juive…

Répertoriés depuis des années, ces incidents, que d'aucuns ont tendance à dédramatiser, ne peuvent pas être considérés comme anecdotiques.

Sont-ils seulement le signe et l'expression d'une ghettoïsation sociale, ethnique et religieuse qui pourra, demain, être endiguée par une action publique d'envergure ?

Ou bien expriment-ils aussi une tendance à la dissidence encouragée par certains groupes d'activistes religieux, tendance qui n'est nullement réductible à un problème social ?

Pour tenter d'aborder ces 2 questions, il faut d'abord pouvoir évaluer l'ampleur et la nature de ces phénomènes.

C'est à cela que peut nous aider le travail réalisé sous la houlette de l'inspecteur général de l'Education Nationale Jean Pierre Obin.

Son rapport, intitulé "Les signes et manifestations d'appartenance religieuse dans les établissements scolaires", a été rédigé en 2004 à partir d'une enquête de terrain de plusieurs mois par une équipe d'inspecteurs généraux dans 60 établissements scolaires d'une vingtaine de départements.

Un texte resté trop longtemps confidentiel alors qu'il constitue une pièce décisive au débat, à la fois pour son caractère fouillé et impartial.

11 ans que ce rapport dort dans les archives de l’Etat : peur de faire respecter la loi, peur de mettre de l’huile sur le feu, peur des terroristes, peur de quoi ?...

La laïcité concerne tous ceux qui vivent en France, sans exception !

Résumé

Des jeunes filles obligées de raser les murs parce qu’elles ne s’habillent pas comme il faut, des professeurs de lycée censés justifier un cours d’histoire sur les croisades, des élèves qui refusent de dessiner une carte de France parce que ce n’est pas leur pays, des menaces, parfois physiques, contre des enseignants qui évoquent un texte de Voltaire sur Mahomet…

Doit-on jouer un requiem pour l’école laïque ?

Qui peut soutenir qu’il ne se passe rien d’inquiétant dans certains collèges et lycées ?

Certainement pas les auteurs du "Rapport Obin", commandé puis occulté par l’Education Nationale, sur les signes et manifestations d'appartenance religieuse dans les établissements scolaires.

Rédigé à partir d’une enquête de terrain sur tout le territoire français, par une équipe d’inspecteurs généraux, ce texte conclut à la nécessité, pour l’institution scolaire et l’ensemble de ses acteurs, de réaffirmer les valeurs fondamentales de la République, au premier rang desquelles la laïcité.

20 personnalités réagissent.

Elles commentent, chacune selon leur optique, la banalisation de l’insulte raciste et antisémite dans certains lycées, la montée du sexisme, l’appauvrissement du niveau linguistique des élèves…

Dans certaines académies, il n’est pas un établissement scolaire qui ne connaisse, avec plus ou moins d’intensité, des tensions semblables à celles qui sont ici décrites.

Mais ce n’est pas une fatalité, dit aussi le "Rapport Obin" et, avec lui, ses commentateurs…

Lien Editions Max Milo

Le rapport Obin - L'école face à l'obscurantisme religieux

Alain Seksig

Editions Max Milo : 20 €

© Editions Max Milo

le rapport obin l ecole face a l obscurantisme religieux

 

Posté par Le Blog de Moon à 09:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Coffret 7 Jus de Légumes - Yumi

 

C’est le printemps !

Commencez votre nettoyage de printemps détox avec les excellents Jus de Légumes Yumi !

Plusieurs études sur les bienfaits des légumes ont démontré le lien existant entre la consommation de fruits et légumes et la diminution du risque de maladie cardiovasculaire, de cancers et autres maladies chroniques.

Le rôle des antioxydants dans les légumes et les fruits pourrait jouer un rôle important dans les mécanismes d’actions qui expliquent cet effet protecteur.

Les Jus de Légumes Yumi sont livrés chez vous, au bureau, où vous voulez !

Si vous commandez un pack aujourd’hui avant 17 heures, vous le recevrez demain avant 18 heures (pas de livraison le week end).

Si vous vous abonnez, votre pack sera expédié le 1er lundi qui suit la commande puis tous les lundis qui suivent selon la fréquence choisie lors de votre abonnement.

J’AIME !

yumi 1

yumi 2

yumi 3

Lien Yumi

yumi antidote

yumi focus

yumi l invincible

yumi la fessee

yumi no stress

yumi pacemaker

yumi the mojo

Yumi - Coffret 7 Jus de Légumes : 39 €

© Yumi

 

Posté par Le Blog de Moon à 08:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

La dictature des ronces - Guillaume Siaudeau - Editions Alma

 

Un petit bout de terre perdu au milieu de la mer, un bouchon dans l'eau qui attend que ça morde.

C'est là, sur l'île de Sainte Pélagie, que s'installe un été le narrateur.

Son ami Henri parti en voyage lui a confié la garde de la maison, du chien et du jardin.

Une aubaine pour le narrateur qui s'ennuyait ferme.

Bien décidé à sauver le potager des ronces et sa vie de l'atonie douce, il prend ses marques, observe le paysage, arpente ce nouveau territoire.

Et fait d'étranges rencontres : un enfant inconsolable, un maire iconoclaste, un voisin au lourd secret, deux chasseurs d'étoiles…

Petit à petit il se prend d'affection pour cet endroit unique et surprenant.

L'île pourrait tout aussi bien être une planète perdue dans l'espace.

Ce confinement dans un endroit improbable au large de nulle part confère à son expérience îlaise et à ses rencontres l'intensité d'un retour au monde.

Lorsque son ami revient, notre narrateur fait, à regret, ses bagages mais prend soin de tapisser de sable le fond de ses chaussures.

"Désormais, j'irai au boulot en traversant la plage, aux enterrements en traversant la plage, à mes rencarts en traversant la plage"…

Un roman farfelu, un personnage attachant…

Résumé

"Dès le début, tout part en quenouille : sa voiture tombe en panne, le restoroute où il s’arrête lui sert un hamburger décapité…

La traversée vers l’île est houleuse, sur le bateau de Snoopy, le passeur ivre mort.

Et puis, à peine installé, ayant pris possession temporaire de la maison en échange de quelques travaux de jardinage et de soins à Nestor, le chien tripode, se produisent des événements bizarres : la bibliothèque ne propose que des livres lacrymatoires accompagnés de mouchoirs en papier, des vendeurs d’encyclopédies viennent sonner à sa porte à 3 heures du matin, un avion, dans le ciel, diffuse à son usage exclusif ses messages, il neige subitement en plein été…

Il a pour seule compagnie une bande de poivrots autochtones sympas (dont Snoopy), qui l’entraînent dans quelques aventures improbables, cueillette d’étoiles filantes ou course au trésor.

Il conduira même par intérim, deux jours de tempête, la navette, ce qui lui permettra de se régaler des jolies jambes d’une fille en minijupe.

Et puis, alors que le charme bizarre de l’endroit opère puissamment sur lui, qu’il a même commencé à se plaire à la plage, survient son voisin, un vieil homme avec qui il sympathise, jusqu’à ce qu’il lui avoue avoir acquis sa maison en se débarrassant du légitime propriétaire.

Plutôt que de retourner sur un continent où rien ne le requiert, le narrateur succombera-t-il à la même tentation, afin de demeurer dans son île mystérieuse ?...

Tout en nuances et en subtilité, Guillaume Siaudeau a ciselé, de sa belle écriture, un joli roman doux amer, qui, sans pathos aucun, à petites touches, traite du mal être, de la solitude d’une génération sans grand espoir ni grandes ambitions"…

Lien Editions Alma

La dictature des ronces

Guillaume Siaudeau

Editions Alma : 16 €

© Editions Alma

la dictature des ronces

 

Posté par Le Blog de Moon à 08:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Outrageously Vibrant - Eau de parfum - Diana Vreeland

 

De la plus belle façon qui soit, Alexander Vreeland rend hommage à sa grand’mère, Diana Vreeland, grande figure de la mode et rédactrice en chef de Harper’s Bazaar puis du Vogue américain dans les années 60 en créant 5 fragrances nommées d'après une citation personnelle de Diana telle Outrageously Vibrant !

Crème de Cassis - Patchouli - Bouquet de Roses…

Comme Diana Vreeland : tout dans l’excès !

diana vreeland

Lien Diana Vreeland

diana vreeland outrageously

Diana Vreeland - Outrageously Vibrant

Eau de parfum - 50 ml : 145 €

© Diana Vreeland

 

Posté par Le Blog de Moon à 07:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

20/03/15

Les loups blessés - Christophe Molmy - Editions de La Martinière

 

Les destins de Matteo Astolfi, criminel de haut rang, et Renan Pessac, commissaire à Paris, vont se percuter.

De braquages en filatures, ils vont se chercher, se traquer.

Jusqu’au grand chaos !

Christophe Molmy est spécialiste du grand banditisme, il a commencé sa carrière dans la Police Judiciaire à Marseille, et a longtemps travaillé à l'Office Central pour la Répression de Banditisme (OCRB).

C’est son 1er roman !

Résumé

Ce sont 2 loups blessés.

L’un par une vie de braquages, d’extorsions, d’années passées en prison : Matteo Astolfi, un criminel de haut rang.

Le second, par son métier, la pression de sa hiérarchie, les trahisons de ses indics : Renan Pessac, commissaire à Paris.

Leurs 2 destins vont se percuter.

De braquages en filatures, ils vont se chercher, se traquer.

Chercher tous 2 à échapper à leur destin, pour connaître l’impossible rédemption.

Jusqu’au grand chaos…

Lien Editions de La Martinière

Les loups blessés

Christophe Molmy

Editions de La Martinière : 19 €

© Editions de La Martinière

les loups blesses

 

Posté par Le Blog de Moon à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Thé Anastasia - Thé Prince Wladimir - Collection Jean Paul Gaultier - Kusmi Tea

 

A l’occasion de l'exposition qui lui est consacrée au Grand Palais, Jean Paul Gaultier a personnalisé 2 boîtes de thé (Anastasia et Prince Wladimir) de Kusmi Tea.

Les produits sont directement inspirés des pièces les plus connues de l'univers de Jean Paul Gaultier.

On retrouve la marinière et les tatouages, mêlant masculin et féminin.

Il s'est amusé à rhabiller un sac cabas et un mug, 2 accessoires de la mode et du thé.

Ces produits seront en vente en édition limitée dans les boutiques Kusmi Tea et à la Boutique du Grand Palais durant l'exposition Jean Paul Gaultier.

Des collectors pour les fans de Jean Paul Gaultier…

kusmi tea jean paul gaultier 1

kusmi tea jean paul gaultier 2

kusmi tea jean paul gaultier 3

Lien Kusmi Tea

kusmi tea jean paul gaultier 4

Kusmi Tea - Jean Paul Gaultier

Thé Anastasia - 250 grammes : 22 €

kusmi tea jean paul gaultier 5

Kusmi Tea - Jean Paul Gaultier

Thé Prince Wladimir -  250 grammes : 22 €

© Kusmi Tea

 

Posté par Le Blog de Moon à 11:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Les amants de Coyoacan - Gérard de Cortanze - Editions Albin Michel

 

Fabuleuse évocation d’un Mexique à la vitalité inouïe, ce roman trépidant, à l’image de son héroïne, nous plonge dans l’effervescence intellectuelle et politique de la fin des années 30 à travers le parcours rayonnant d’une femme animée par un insatiable désir de vivre et d’aimer.

Gérard de Cortanze en restitue brillamment la fantastique ampleur !

Résumé

En janvier 1937, Frida Kahlo, mariée au peintre Diego Rivera, n’a pas encore 30 ans.

Le couple bat de l’aile.

Aux infidélités de Diego répondent celles de Frida.

La jeune femme n’est pas heureuse.

Revenue d’une fugue à New York elle songe à se suicider.

Un événement va bouleverser sa vie : l’arrivée de Trotski dans un Mexique postrévolutionnaire en pleine ébullition.

Entre le rescapé de la Guépéou et l’artiste flamboyante, naît une passion dévorante.

Affolant ses gardes du corps, mettant en déroute les tueurs lancés à ses trousses, Trotski lui donne des rendez vous secrets, s’enfuit avec elle dans une hacienda, glisse des billets enfiévrés dans les livres qu’il lui offre.

Frida sera son dernier grand amour.

Des années plus tard, l’artiste confiera que cette rencontre fut l’une des meilleures choses qui lui soit arrivée et cette période l’une des plus fécondes de sa vie de peintre…

Lien Editions Albin Michel

Les amants de Coyoacan

Gérard de Cortanze

Editions Albin Michel : 20,90 €

© Editions Albin Michel

les amants de coyoacan

 

Posté par Le Blog de Moon à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Coffrets de Marrons Glacés - Cueillette - Délicatesse - Partage - Spécial 130 ans - Clément Faugier

 

C’est sous Louis XIV, dans la prestigieuse Galerie des Glaces de Versailles, que le Marron Glacé connaît ses premières lettres de noblesse.

En 1667, le Sieur de la Varenne nous donne son livre intitulé "Le parfaict confiturier" qui enseigne à bien faire toutes sortes de confitures, "La façon de faire marron pour tirer au sec", ce sont peut être les premières indications écrites de la recette des marrons confits.

C’est en 1882, alors que l’économie locale ardéchoise spécialisée dans l’élevage du ver à soie traverse une crise due à une épidémie, que Clément Faugier, jeune homme du terroir, crée à Privas la première entreprise de Marrons Glacés.

A une tradition gastronomique, il allie l’innovation et l’audace, réalisant ainsi la fabrication industrielle du Marron Glacé tout en conservant les qualités d’un savoir faire artisanal.

Les marrons glacés sont des produits frais qui peuvent se conserver environ 5 semaines à + 8°C, par exemple dans le bac à légumes d'un réfrigérateur.

Le poids de chaque marron glacé Clément Faugier est d'environ 23 grammes minimum.

Ingrédients

Marrons - Sucre - Sirop de Gucose - Arôme naturel Vanille

Les Marrons Glacés et la Crème de Marrons : mes péchés mignons…

J’AIME !

clement faugier coffrets vintage

Lien Clément Faugier

clement faugier coffret vintage cueillette

Clément Faugier - Spécial 130 ans

Coffret Cueillette - 12 Marrons Glacés Entiers Frais : 24 €

clement faugier coffret vintage delicatesse

Clément Faugier - Spécial 130 ans

Coffret Délicatesse - 12 Marrons Glacés Entiers Frais : 24 €

clement faugier coffret vintage partage

Clément Faugier - Spécial 130 ans

Coffret Partage - 12 Marrons Glacés Entiers Frais : 24 €

© Clément Faugier

 

Posté par Le Blog de Moon à 10:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Eloge politique du chocolat - Serge Guérin - Editions Lemieux

 

Dans cet essai original, érudit et drôle, traçant la carte et l’abécédaire de ses passions et admirations, Serge Guérin cherche à nous convaincre des vertus 100% civiques du cacao, celles qui constituent un merveilleux liant social et un véritable art de la rencontre.

Et si on essayait ?

A vos tablettes, citoyens !

Résumé

"Je n’ai jamais mangé de chocolat tout seul" prévient l’auteur.

Pour Serge Guérin, le plaisir du chocolat est une affaire de goût et un acte d’humanisme et de partage.

Il existe ainsi une approche philosophique et très politique de l’existence à consommer le chocolat.

Loin du faux cacao qui nous abuse, et des mauvais croqueurs de cabosses qui ont la prétention de nous gouverner.

Un abécédaire érudit sur le chocolat, sa géographie française, ses héros, ses valeurs…

Lien Editions Lemieux

Eloge politique du chocolat

Serge Guérin

Editions Lemieux : 12 €

© Editions Lemieux

eloge politique du chocolat

 

Posté par Le Blog de Moon à 10:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Une belle fin - Réalisateur Uberto Pasolini - Acteur principal Eddie Marsan

 

Modeste fonctionnaire dans une banlieue de Londres, John May se passionne pour son travail.

Quand une personne décède sans famille connue, c’est à lui de retrouver des proches.

Malgré sa bonne volonté, il est toujours seul aux funérailles, à rédiger méticuleusement les éloges des disparus...

Jusqu'au jour où atterrit sur son bureau un dossier qui va bouleverser sa vie : celui de Billy Stoke, son propre voisin.

Le thème principal du film est l'isolement social des gens qui sévit de plus en plus dans notre société et qu'a voulu dénoncer le réalisateur.

Depuis le tournage de "Une belle fin", Uberto Pasolini a d'ailleurs décidé de rencontrer et de connaître ses voisins ! 

Lien AlloCiné

une belle fin

© AlloCiné

Posté par Le Blog de Moon à 09:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,