08/12/19

Je crois que tu me plais - Ersi Sotiropoulos - Editions Stock - ROMAN - MAILS - AMOUR

Dans ce roman unique en son genre, Ersi Sotiropoulos provoque son lecteur : saura-t-il devenir complice, imaginer les secrets que cachent les points de suspension ?...

RÉSUMÉ

"Penchée sur mon texte depuis 5 heures du matin.

Mais toute la nuit je te serrais contre moi.

Elle n’est pas faite pour les corps timides la volupté de cette chaleur là.

Et ta fougue pour la tequila, que devient-elle" ?

De juillet 2013 à octobre 2016, une femme et son amant échangent des mails et des textos.

Tous deux sont mariés, mais pas ensemble.

Elle est écrivaine, il est maître vigneron.

Voyages, lectures, crise grecque, déchirures familiales, nouvelles rencontres, rêves, fantasmes sexuels : aucun sujet n’est tabou et tous sont prétexte à nourrir cette incroyable correspondance !

Lien Editions Stock

Je crois que tu me plais

Ersi Sotiropoulos

Editions Stock : 27 €

© Editions Stock

je crois que tu me plais

Posté par Le Blog de Moon à 04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nous n'avons pas vu passer les jours - Simone Schwarz Bart et Yann Plougastel - Editions Grasset - RECIT

Vous ne verrez pas passer le temps en lisant ce récit…

RÉSUMÉ

C’est l’histoire d’un couple rare.

Celle de deux écrivains, l’une guadeloupéenne, l’autre juif, dont l’œuvre croisée témoigne de la souffrance de leurs peuples.

Et celle de deux êtres éperdument soudés, qui, pendant 55 ans, tous les soirs, se sont lu un poème d’amour de Pablo Neruda.

Il y a pourtant un mystère autour des Schwarz Bart.

Pourquoi, au milieu des années 1970, se sont-ils tus et enfermés dans leur maison de Guadeloupe ?

12 ans après la disparition de son mari, Simone donne sa vérité sur le parcours hors norme d’un petit juif d’origine polonaise et d’une métisse solitaire.

En 1959, André Schwarz Bart publie "Le dernier des justes".

1er roman d’un jeune ouvrier inconnu, orphelin de parents morts à Auschwitz, cette éblouissante saga raconte l'histoire d'une famille juive et, à travers elle, le monde yiddish, disparu dans les camps nazis.

Goncourt âprement disputé avec les jurés Femina, 1er succès romanesque sur le sujet, le livre est un best seller dans le monde entier.

Simone et André cosignent ensuite "Un plat de porc aux bananes vertes".

Mais les ouvrages suscitent d’insupportables polémiques.

La vision du judaïsme de André Schwarz Bart est très critiquée et, blessé, il cesse définitivement de publier…

Lien Editions Grasset

Nous n'avons pas vu passer les jours

Simone Schwarz Bart et Yann Plougastel

Editions Grasset : 19 €

© Editions Grasset

nous n avons pas vu passer les jours

Posté par Le Blog de Moon à 02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07/12/19

Profession espion - Olivier Mas - Editions Hoëbeke - RECIT - AUTOBIOGRAPHIE

Militaire de carrière, le capitaine Olivier Mas a toujours voulu intégrer les services secrets.

Après un passage apprécié au sein des forces spéciales, il se retrouve dans une caserne à Verdun, coincé entre un travail répétitif et une vie quotidienne monotone.

Il est grand temps pour lui de poser sa candidature et de rejoindre la DGSE.

Dès sa première convocation boulevard Mortier et pendant 2 années, l'officier va tenir un journal de bord de sa nouvelle vie d'agent secret.

Affecté au bureau du contre terrorisme en pleine montée du djihadisme, il raconte de l'intérieur le quotidien de ces hommes et femmes de l'ombre au service de notre sécurité.

Entre alertes attentats, gestion de crise, collecte de renseignements clandestins, filatures, recrutement et manipulation de sources en France et à l'étranger, Olivier Mas va connaître l'adrénaline, le succès, mais aussi les échecs d'un métier pas comme les autres.

Jusqu'à sa dernière mission au Liban, où la mort va venir frapper à sa porte.

Véritable "Bureau des Légendes" du réel, "Profession espion" est une plongée passionnante, intime et inédite dans l'univers si mystérieux des agents de la DGSE !

RÉSUMÉ

Comment intègre-t-on le "Bureau des légendes" ?

Comment se déroule le quotidien d'un agent sous couverture ?

Quelles sont ses missions ?

Que peut-on dire à ses proches, à son banquier ?

Spécialiste du contre terrorisme, Olivier Mas relate les coulisses de sa profession, de son entrée à la DGSE aux missions secrètes qu'il a opérées au Moyen Orient sous le nom de "Beryl 614".

Recrutement des sources, interrogatoires, filatures, collecte clandestine de renseignements, analyse de données géopolitiques, opérations de terrain, nous voici plongés au cœur de la "Centrale" et de la direction des opérations.

De son quotidien, Olivier Mas n'occulte rien et nous livre un document sans fard d'une vie passée dans l'ombre à officier sous l'autorité du président de la République, du Premier ministre et du ministre de la Défense.

Loin des fantasmes récurrents, Beryl 614 déchire le voile de cet univers opaque et dévoile les méthodes de travail de ces gens "ordinaires" qui exercent un métier "extraordinaire".

Un récit inédit et intime au cœur d'un des services secrets les plus performants au monde.

Lien Editions Hoëbeke

Profession espion

Olivier Mas

Editions Hoëbeke : 16,50 €

© Editions Hoëbeke

profession espion

Posté par Le Blog de Moon à 04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Le secret de la Vologne - L'affaire Grégory vue par la P.J. - Jacques Corazzi - Editions Gérard Louis - RECIT - GREGORY VILLEMIN

Ce livre, paru en 2003, a été le sujet d'une récente émission sur Netflix et a déclenché une polémique parmi les internautes.

A vous de voir ou lire !

Après l'échec de l'enquête menée par la gendarmerie et les conséquences dramatiques qui s'en suivirent, celle ci fut confiée à la Police Judiciaire de Nancy, avec au bout une inculpation.

19 ans après, Jacques Corazzi, alors chef de la "section criminelle" à la P.J., propose dans ce livre le récit le plus complet de l'affaire Grégory comme il l'a vécue quand il avait la charge du dossier, avec la sérénité que permet le recul du temps…

RÉSUMÉ

Non loin de Gérardmer, haut lieu touristique, la vallée de la Vologne est une belle région qui annonce les Hautes Vosges.

La forêt occupe les sommets et les prés et les champs parsèment les coteaux de taches vertes que ponctue un habitat encore dispersé.

Tout au long de la rivière (poissonneuse et où l'on cherchait jadis des perles), les villages ont grossi avec les industries locales, textiles et papetières.

Au déclin du textile, c'est la sous traitance automobile qui, souvent, évita le chômage aux ouvriers.

Le Vosgien aime son pays au climat aussi dur que son histoire fut marquée par les guerres.

Ne dit-on pas que la Lorraine et les Vosges sont un peu le paillasson de la France ?

En tout cas, les Vosges en furent souvent un ultime rempart.

Les Vosgiens ne sont donc pas plus niais ou plus incultes qu'ailleurs, ils sont même, au regard des activités économiques et artistiques qui s'y épanouissent, plus créatifs et moins dépendants.

Ils sont travailleurs, économes, plutôt "endant service".

En montagne, souvent, une solidarité vraie s'impose pour "s'en sortir".

Ici, on se nomme Claudel, Chevrier, Perrin, Petitjean, Villemin, Vaxelaire, Laroche, Thiéry, Lambert, Defranoux ou Tisserand…

Des gens qui ne font pas d'histoires.

Pourtant, il y eut le meurtre du petit Grégory Villemin le 16 octobre 1984, il y a 35 ans.

Un crime, horrible évidemment, mais comme il s'en produit presque chaque jour en France…

Et ils sont nombreux comme celui là à rester sans coupable.

Alors, par quel concours de circonstances fortuites ce "fait divers" est-il devenu "L’affaire Grégory" qui a passionné et passionne toujours le pays et même au delà ?

Il est vrai que l'on est tenté de poser des "pourquoi" ?

Pourquoi un homme, une femme (ou un groupe d'humains) a pu avoir l'idée, l'envie, le besoin, l'impérieuse nécessité de tuer un enfant de 4 ans et demi ?

Pourquoi de cette manière là ?

Pourquoi, dès la première heure de l'enquête, une des premières lignes écrites par un gendarme comporte-t-elle déjà un vice de forme ?

Pourquoi, à partir de ce jour là, tout dérape, tout déraisonne ?

Des raisons, il est possible d'en avancer et des réponses tout un chacun est capable d'en donner.

Un juge sans expérience, un procureur attentiste, des gendarmes maladroits et dépassés, des journalistes qui jouent aux détectives, des témoins sûrs, et d'autres…

Des experts de pacotille qui discréditent les bons, un public qui réclame un coupable, des médias qui jouent la surenchère, une France qui se passionne et des « acteurs » bien de chez nous qui se retrouvent propulsés sur les couvertures de magazines !

Oublions Grégory et nous avons là un excellent scénario pour une saga télévisuelle.

Mais, non, il y avait Grégory, petit garçon au sourire doux saisi par le photographe de Bruyères, qui aimait jouer au ballon et qui ne demandait qu'à découvrir la vie, là, dans les Vosges où il était né.

Et il y eut ce mardi 16 octobre 1984…

Lien Editions Gérard Louis

Le secret de la Vologne

L'affaire Grégory vue par la P.J.

Jacques Corazzi

Editions Gérard Louis : 16,50 €

© Editions Gérard Louis

le secret de la vologne

Posté par Le Blog de Moon à 02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

06/12/19

Le jardin - Hye Young Pyun - Editions Rivages Noir - SUSPENSE

Une atmosphère angoissante qui ravira les amateurs de roman noir !

RÉSUMÉ

Oghi, paralysé après un accident de voiture ayant causé la mort de sa femme, se retrouve enfermé chez lui sous la tutelle d’une belle mère étrange.

Cette dernière s’obstine à creuser un immense trou dans le jardin entretenu autrefois par sa fille, afin, dit-elle, de terminer ce qu’elle avait commencé…

Lien Editions Rivages Noir

Le jardin

Hye Young Pyun

Editions Rivages Noir : 19 €

© Editions Rivages Noir

le jardin

Posté par Le Blog de Moon à 06:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

T'ar ta gueule à la récré - Le premier récit jamais publié d'un influenceur - Emery Doligé - Mareuil - ESSAI - RESEAUX SOCIAUX

Selon Emery Doligé, "Instagram serait la pire plateforme de médias sociaux pour ce qui concerne son impact sur la santé mentale des jeunes.

La course aux likes a créé un effet moutonnier.

On ne se pose plus la question de pourquoi on aime.

On appuie machinalement sur le bouton.

Je like, donc je suis"…

RÉSUMÉ

Emery Doligé, alias "Mry", fut longtemps l'un des blogueurs les plus influents.

Dans le livre "T'ar ta gueule à la récré", il raconte comment il est tombé très jeune dans la marmite d'Internet, en créant un blog devenu une référence (Choses Vues) et comment son ascendant dans le monde numérique et médiatique n'a cessé de grandir au point de lui faire perdre de vue une certaine réalité.

Dans cet ouvrage qui peut se lire comme une "contrition numérique", il raconte comment et pourquoi le Star Système, le monde politique et les médias lui ont déroulé le tapis rouge pendant plusieurs années, pour qu'il prenne finalement conscience que l'univers parallèle qui s'ouvrait à lui ne pouvait plus se refermer.

Au travers de ce parcours fait de paillettes, d'impunité, de certitude et parfois de haine, Emery Doligé montre aussi qu'une autre voie est possible…

​Lien Editions Mareuil

T'ar ta gueule à la récré

Le premier récit jamais publié d'un influenceur

Emery Doligé

Editions Mareuil : 19 €

© Editions Mareuil

t'ar ta gueule a la recre

Posté par Le Blog de Moon à 04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

L'école contre la barbarie - Alain Bentolila - Editions First - ESSAI - PEDAGOGIE

Alain Bentolila retrouve le terrain où sa voix porte le mieux : celui de l'école qu'il souhaite voir se métamorphoser face aux défis qui l'attendent.

Un essai court et percutant !

RÉSUMÉ

Donner la priorité à la maîtrise de la langue française, afin que les élèves puissent mettre en mots leur pensée, faire entendre leur voix et questionner celle des autres, tous les autres. 

Refuser de programmer l'échec et l'exclusion des enfants les plus fragiles, en mettant en place de vrais sas de transition aux moments névralgiques du cursus.

Réconcilier spiritualité et laïcité, en faisant de la religion un sujet de réflexion dont on ose parler à l'école : les enfants doivent pouvoir se réapproprier l'idée de Dieu et l'interroger.

Parce que seule l'éducation de nos enfants pourra faire rempart à la barbarie.

Alain Bentolila formule dans ce livre 11 propositions fortes, concrètes et inédites pour rénover l'école et en faire un lieu de tolérance, de diversité culturelle et de résistance humaniste, où parents et professeurs devront travailler main dans la main pour former les jeunes esprits…

Lien Editions First

L'école contre la barbarie

Alain Bentolila

Editions First : 18,90 €

© Editions First

l ecole contre la barbarie

Posté par Le Blog de Moon à 02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05/12/19

Debout payé - Gauz - Editions Le Nouvel Attila - ROMAN

"Debout payé" est le roman d’Ossiri, étudiant ivoirien devenu vigile après avoir atterri sans papier en France en 1990.

Un portrait drôle, riche et sans concession des sociétés française et africaine, et un témoignage inédit de ce que voient vraiment les vigiles sous leur carapace !

RÉSUMÉ

C’est un chant en l’honneur d’une famille où, de père en fils, on devient vigile à Paris, en l’honneur d’une mère et plus globalement en l’honneur de la communauté africaine à Paris, avec ses travers, ses souffrances et ses différences.

C’est aussi l’histoire politique d’un immigré et du regard qu’il porte sur notre pays, à travers l’évolution du métier de vigile depuis les années 1960 (la Françafrique triomphante) à l’après 11 Septembre.

Cette épopée familiale est ponctuée par des interludes : les choses vues et entendues par l’auteur lorsqu’il travaillait comme vigile au Camaïeu de Bastille et au Sephora des Champs Élysées.

Gauz est un fin satiriste, tant à l’endroit des patrons que des client(e)s, avec une fibre sociale et un regard très aigu sur les dérives du monde marchand contemporain, saisies dans ce qu’elles ont de plus anodin, mais aussi de plus universel.

Lien Editions Le Nouvel Attila

Debout payé

Gauz

Editions Le Nouvel Attila : 17 €

© Editions Le Nouvel Attila

debout paye

Posté par Le Blog de Moon à 04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Nous vivons une époque formidable ! - Nicolas Ungemuth - Editions Séguier - CHRONIQUES - HUMOUR

Savant patchwork journalistique et pied de nez magistral, "Nous vivons une époque formidable !" n’est pas un pamphlet pleurnichard : l’auteur y raconte ce début de 3ème millénaire à travers le prisme du bon sens et revendique le droit d’en rire.

Réjouissant !

RÉSUMÉ

Réac, Nicolas Ungemuth ?

Plutôt mélancolique, et lucide à propos des 4 dernières décennies françaises.

Dans "Nous vivons une époque formidable !", le journaliste dépeint une société du XXIème siècle à côté de la plaque.

Sous sa plume cruelle et drôle, nous voyons passer des trottinettes à contresens sur les avenues, des touristes qui vont en troupeaux, Anne Hidalgo et sa gestion "lumineuse" de la tour Eiffel, des projets de design objectivement nuls, nous assistons aux délires du "véganisme" comme de l’"antispécisme", aux dérives du langage et à l’avènement d’un nouvel hygiénisme.

Pour Nicolas Ungemuth, si l’époque que nous connaissons invente son lot traditionnel de stupidités, elle se distingue surtout des précédentes en faisant passer ses gadgets et ses laideurs pour des progrès "historiques".

Nous aurions tout lieu d’en douter : les imprimantes 3D (des heures pour démouler un dentier) ou les "uritrottoirs" (des pissotières 2.0) sont-ils aussi nécessaires que le Gramophone ou la brosse à dents ?

La trottinette électrique est-elle vraiment l’avenir du bipède ?...

Lien Editions Séguier

Nous vivons une époque formidable !

Nicolas Ungemuth

Editions Séguier : 14,90 €

© Editions Séguier

nous vivons une epoque formidable

Posté par Le Blog de Moon à 02:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04/12/19

Le quaker - Liam McIlvanney - Editions Métailié - SUSPENSE

Un roman noir écossais porté par une écriture efficace et une intrigue tout en crescendo qui offre une plongée dans les bas fonds sombres et glauques de Glasgow…

RÉSUMÉ

1969 - Glasgow.

3 jeunes femmes sont allées danser dans un dancing populaire, elles y ont rencontré un garçon que leurs amies décrivent comme bien de sa personne et correct, elles ont été très discrètes sur cette relation, puis on a retrouvé leurs cadavres sur des terrains vagues, elles ont été violées et étranglées avec leurs bas.

Les recherches piétinent, les policiers de la criminelle sont à cran, ils se perdent dans les détails.

L’inspecteur principal Duncan McCormack est appelé pour auditer la désastreuse enquête, ce qui a le don d’irriter les membres de l’équipe qui ont déjà dû essuyer les railleries de la presse pour leur tentative vaine d’attraper le tueur en se mêlant à la foule des danseurs.

Parallèlement on suit Alex Patton, un perceur de coffres forts venu de Londres pour cambrioler une salle des ventes dans sa ville natale et dont l’histoire croise celle du tueur à mesure que l’intrigue se noue et que McCormack est impliqué dans les 2 affaires.

L’auteur dresse un portrait vivant d’un quartier lugubre en pleine démolition, un témoignage sur l’état de la police de Glasgow et ses préjugés, à l’apogée du règne de la mafia locale, tout en menant une intrigue policière solide, tenue par des personnages inoubliables.

Il donne alternativement la parole aux victimes et aux enquêteurs.

Liam McIlvanney s’inspire d’un fait divers pour nous raconter la ville et sa police dans les années 60, au moment où un tueur en série, qu’on n’a toujours pas retrouvé, a violé et étranglé 3 jeunes femmes rencontrées dans un dancing.

Lien Editions Métailié

Le quaker

Liam McIlvanney

Editions Métailié : 21 €

© Editions Métailié

le quaker

Posté par Le Blog de Moon à 04:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]