1809 - Une île déserte au milieu de la Méditerranée.

5.000 hommes et 21 femmes abandonnés à leur sort.

Pourquoi l’Histoire les a-t-elle oubliés ?

Le destin bouleversant d’Héloïse…

RÉSUMÉ

1809.

Les guerres napoléoniennes font rage.

Alors qu’ils croyaient être rapatriés en France, 5.000 prisonniers se retrouvent captifs sur l’îlot de Cabrera, dans les Baléares.

Pour survivre, un maigre filet d’eau douce, des rations insuffisantes, des abris précaires qu’il leur faut bâtir eux mêmes.

21 femmes les accompagnent, parmi lesquelles Héloïse, vivandière de 18 ans dont le mari a succombé en mer, emportant avec lui l’insouciance et la légèreté de la jeune femme.

Si la guerre avait déjà meurtri les hommes, le désespoir leur fait bientôt perdre la raison.

Par chance, Henri, chirurgien de l’armée, se prend d’affection pour Héloïse.

Entre privations, épidémies et tempêtes, les morts s’accumulent, l’espoir s’amenuise, et Héloïse ne songe qu’à se libérer enfin de cet enfer, jusqu’à ce nouvel arrivage de prisonniers et de Louis qui fait tout chavirer.

À force de ténacité, la jeune femme parviendra-t-elle à se sauver ?

Car si l’amour est une captivité volontaire, la mer l’a déjà faite prisonnière…

Un drame oublié de notre Histoire !

Lien Editions Mazarine

La prisonnière de la mer

Elisa Sebbel

Editions Mazarine : 18 €

© Editions Mazarine

la prisonniere de la mer