Ce livre dresse un constat terrible, mais donne aussi des pistes pour protéger les enfants et sauver des vies.

Chacun d’entre nous peut faire part de ses interrogations au numéro d’appel pour l’enfance en danger (119).

Partout en France, des médecins forment des confrères au repérage des maltraitances, des enquêteurs apprennent à écouter et à recueillir la parole d’un mineur.

En cette année du 30ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, il est urgent de lever complètement la chape de plomb qui pèse sur les violences faites aux enfants.

Un cri d’alerte et des raisons d’espérer…

RÉSUMÉ

Hugo, 4 mois, tué par son père parce qu’il pleurait trop.

Lucas, 7 ans, violé par son animateur de centre de loisirs.

Binta, 12 ans, victime des nouvelles formes d’esclavage.

Chaque jour, des enfants sont maltraités, frappés, violés.

Chaque semaine, 1 à 2 enfants, en moyenne, sont tués, souvent par un membre de leur famille.

Cette violence, aussi sidérante soit-elle, n’a pourtant rien d’une fatalité.

Le respect de la vie privée n’est pas un argument opposable à la vulnérabilité d’un enfant.

Occupons-nous de ce qui ne nous regarde pas et qui nous concerne tous…

Lien Editions du Cherche Midi

Enfants maltraités

Occupons nous de ce qui ne nous regarde pas

Carole Bouquet et Martine Brousse

Editions du Cherche Midi : 18 €

© Editions du Cherche Midi

enfants maltraites