S’adressant à l’électeur d’Emmanuel Macron, François Bégaudeau fait la somme des aveuglements qui le font se prendre pour un progressiste de pointe là où il n’est qu’un conservateur de base…

Jubilatoire !

RÉSUMÉ

Tu es un bourgeois.

Mais le propre du bourgeois, c’est de ne jamais se reconnaître comme tel.

Petit test

Tu votes toujours au second tour des élections quand l’extrême droite y est qualifiée, pour lui faire barrage.

Par conséquent, l’abstention te paraît à la fois indigne et incompréhensible.

Tu redoutes les populismes, dont tu parles le plus souvent au pluriel.

Tu es bien convaincu qu’au fond les extrêmes se touchent.

L’élection de Donald Trump et le Brexit t’ont inspiré une sainte horreur, mais depuis lors tu ne suis que d’assez loin ce qui se passe aux Etats Unis et en Grande Bretagne.

Naturellement tu dénonces les conflits d’intérêts, mais tu penses qu’en voir partout relève du complotisme.

Tu utilises parfois (souvent ?) dans une même phrase les mots racisme, nationalisme, xénophobie et repli sur soi.

Tu leur préfères définitivement le mot ouverture.

Si tu as répondu oui au moins une fois, ce livre parle de toi.

Prends le risque de l’ouvrir.

Lien Editions Fayard

Histoire de ta bêtise

François Bégaudeau

Editions Fayard : 18 €

© Editions Fayard

histoire de ta betise