A mon humble avis, la 1ère dame n’existe pas !

C’est une "potiche" qui ne doit être présente que lors des réceptions données à l’Elysée ou lors des voyages officiels.

Ce n’est pas elle qui a été élue.

Lorsque je vote, je ne suis pas concernée par la conjointe (ou dans le futur, le conjoint, hétéro ou homo), je dirais même que c’est un poids de plus dans le budget que les contribuables ne devraient pas avoir à assumer !

RÉSUMÉ

Les huissiers de l’Élysée l’appellent avec déférence "Le couloir de Madame".

Il dessert le salon Bleu, réservé à la "1ère dame".

Le Château, où certaines se sont révélées, et d’autres brûlé les ailes, en a accueilli une nouvelle.

En partageant la vie d’un candidat à l’élection présidentielle, elles acceptent d’en embrasser le destin.

EIles sont embarquées, plus solitaires que volontaires, dans une aventure houleuse.

Il y a l’énigmatique, plongée malgré elle dans la lumière.

L’indépendante, qui poursuit sa trajectoire personnelle.

La fusionnelle, déjà au 1er rang des meetings.

Et enfin la discrète, qui n’avait sans doute jamais imaginé se retrouver là.

Quel sera leur rôle ?

Et doit-on même leur en donner un ?

Au sommet de l’État, la place du conjoint n’existe pas : elle est à définir à 2, à la croisée de l’intime et des enjeux nationaux.

Car c’est bien un couple que les Français ont élu à l’Élysée…

Lien Editions de L’Observatoire

Le couloir de Madame

Alix Bouilhaguet

Editions de L’Observatoire : 14 €

© Editions de L’Observatoire

le couloir de madame