Les enfants toxiques ne sont pas toujours voués à le demeurer.

Il existe des moyens éprouvés de reconstituer un lien intergénérationnel rompu ou nocif.

Peu exploré par les pédopsychiatres, psychologues et autres professionnels de la psyché infantile, le syndrome des enfants toxiques serait-il tabou ?

Il touche près de 10% de la jeune population.

Le phénomène, il est vrai, renvoie injustement les familles à leur propre échec en même temps qu'il dynamite le mythe de l'enfant "adorable" par essence…

RÉSUMÉ

Comment définir une relation parents/enfant harmonieuse ?

Qu'est-ce qui relève de la normalité ?

Où se situe le seuil de tolérance ?

A partir de quels faits, de quels signes, peut-on considérer que l'enfant met gravement en péril l'équilibre familial ?

Existe-t-il une typologie d'enfants toxiques ?

Qu'est-ce qui, enfin, dans l'évolution de notre société, peut expliquer la tyrannie qu'exercent certains cadets, parfois dès leur plus jeune âge, sur leurs aînés ?

Autant d'interrogations qui plongent les parents dans le désarroi et engendrent parfois chez eux des symptômes dépressifs.

Depuis la légalisation du contrôle des naissances, à la fin des années 1960, l'enfant a une valeur inestimable en terme de désir.

Cet état de fait participe, il s'agit là de la thèse centrale de ce livre, à un processus social quasi irrationnel.

Le modèle parental semble érigé sur une croyance naïve et parfois erronée, une croyance selon laquelle plus l'enfant recevra d'amour, plus il deviendra un être équilibré, heureux, capable de négocier au mieux les complexités de l'existence.

Et qu'au delà, il manifestera de la reconnaissance et de l'affection en retour.

Et pourtant, dans sa pratique de psychothérapeute et de superviseur, le Dr Philip Jaffé rencontre beaucoup de parents désillusionnés par l'attitude de leur enfant non conforme à leur idéal initial.

Ces familles, soucieuses de comprendre et de corriger les dysfonctionnements de leur progéniture, se sentent souvent coupables d'être de "mauvais parents".

Mais il n'y a pas de fatalité.

Dans la très large majorité des cas et avec une stratégie adaptée au mode de fonctionnement et aux ressources de la famille, il est possible de rétablir un climat serein.

C'est pour décrypter un phénomène complexe et qui affecte non seulement les parents mais encore l'entourage familial et institutionnel que le Dr Philip Jaffé s'est longuement entretenu avec la journaliste Sophie Casey.

Lien Editions Favre

L’enfant toxique

Philippe Jaffé

Editions Favre : 22 €

© Editions Favre

l enfant toxique