Jeudi 10 novembre 2016, le Conseil d'Etat valide la censure du CSA d'un clip de trisomiques 21 : "Chère future maman" !

Le CSA (à la demande de téléspectateurs) avait estimé que cette vidéo pouvait troubler certaines femmes qui pourraient décider de ne pas garder un fœtus porteur de trisomie…

Le Conseil d’Etat a considéré que "la liberté d’expression des personnes trisomiques doit s’incliner devant le droit à l’avortement…

Cette vidéo n’ayant posé aucun problème dans les autres pays, les requérants vont demander justice à la Cour Européenne des Droits de l’Homme !

Bravo !

trisomie 21