A quelques mois de l’élection présidentielle, ce livre, qui nous apprend aussi comment les émirats arabes unis ont proposé de financer le parti de Marine Le Pen, est une contribution brûlante au débat sur l’opportunité de revoir nos relations avec nos chers émirs…

RÉSUMÉ

Alors que notre pays est la cible d’attentats d’une violence inédite, nombre de Français s’interrogent : nos alliés d’Arabie saoudite et du Qatar financent-ils le terrorisme ?

Les auteurs ont enquêté.

Ils ont rencontré un financier du djihad qui vit librement au Qatar, un émirat dont ils démontrent, chiffres à l’appui, qu’il subventionne la branche syrienne d’al qaida.

En outre, en Arabie saoudite, le pèlerinage à La Mecque permet des levées de fonds au profit d’organisations terroristes.

Mais si Riyad, qui exporte en France le salafisme, semble souvent jouer un double jeu, que dire des maires français qui interdisent le burkini sur leurs plages mais accueillent les mosquées saoudiennes ?...

D’autre part, plusieurs officiels du Golfe, las d’être pris pour des "distributeurs de billets de 500 €", dénoncent nommément l’attitude ambiguë de certains de nos responsables politiques.

Tant de compromissions alors que, finalement, en ce qui concerne les grands contrats, malgré les prévenances de François Hollande et la complaisance de Laurent Fabius qui interdisait au Quai d’Orsay qu’on critique les atteintes saoudiennes aux droits de l’homme, la France reste pour Riyad un simple "partenaire de compensation" !

Lien Editions Michel Lafon

Nos très chers émir$ - Sont ils vraiment nos amis ?

Christian Chesnot et Georges Malbrunot

Editions Michel Lafon : 17,95 €

© Editions Michel Lafon

nos tres chers emirs