Je trouve lamentable que des cinéastes osent piocher dans le drame de l’affaire Ilan Halimi pour raconter à leur façon une histoire de cul qui n’a rien d’une histoire d’amour !

Celle qui a été un appât au service du Gang des Barbares (Yalda Arbabzadeh) est une manipulatrice qui n’a pas de cœur et s’est servie du directeur de prison pour obtenir des passe-droits contre des avantages en nature.

Aucun sentiment dans cette minable histoire qui donne la nausée…

Résumé

Un homme, une femme.

Un directeur de prison, sa détenue.

Un amour impossible…

eperdument

yalda arbabzadeh

Yalda Arbabzadeh