Le TDAH (Trouble Déficit de l'Attention avec ou sans Hyperactivité) est le 1er motif de consultation en pédopsychiatrie en France et justifie la prescription de dérivés d’amphétaminiques dont on ignore les effets à long terme.

Et voilà que pour les adultes stressés, speedés, débordés, et débordant d’activités on parle de TDAH…

Comment ce syndrome, si rare il y a 30 ans, est-il devenu un problème de santé publique important pour les uns et une fausse épidémie, voire une catastrophe nationale, pour les autres.

La polémique intéresse tous les acteurs de la santé mentale mais aussi les professionnels de l'enfance, les parents, les associations d'usagers et maintenant qu'il concerne aussi les adultes tous les citoyens sont potentiellement concernés…

Résumé

Après les enfants "Hyperactifs", ce sont maintenant les adultes stressés, distraits, débordés ou débordant d’activités qui souffriraient de TDAH : "Trouble Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité".

Or ce trouble est considéré comme un problème important de santé publique par les uns, comme une fausse épidémie par d’autres.

Et comme une catastrophe par ceux qui s’élèvent contre la prescription associée de dérivés d’amphétamine dont on ignore les effets à long terme.

Le Docteur Patrick Landman, psychiatre et psychanalyste, interroge la place des experts et des classifications, le rôle des médicaments et leur mésusage.

Mais aussi, au cœur des débats entre les nouveaux acteurs du diagnostic, l’influence du discours des neurosciences sur les politiques publiques.

Pour voir clair dans une polémique qui intéresse les professionnels de l’enfance, les parents, les associations d’usagers les acteurs de la santé mentale et tous les citoyens, puisque le TDAH concerne désormais enfants et adultes…

Lien Editions Albin Michel

Tous Hyperactifs ?

Patrick Landman

Editions Albin Michel : 17 €

© Editions Albin Michel

tous hyperactifs