"Je n’ai aucune idée du moment où ça m’a rattrapé.

Je me souviens d’une grande lassitude, de larmes qui coulent, comme par inadvertance.

Puis de nuits trempées de sueur, de douleurs au dos, au ventre.

Du coeur qui s’emballe.

Un matin, j’ai été incapable de me lever.

La dépression m’a cloué au lit.

Je ne voulais voir personne.

J’avais peur de tout.

Je ne me supportais plus, hanté par mon passé, par l’histoire de mes parents"…

Résumé

"L’hyper connexion a joué un rôle dans ma dépression.

Branché en permanence sur le Web, j’ai absorbé comme une éponge l’antisémitisme et la violence de l’époque.

J’ai payé le prix fort.

Un jour, pourtant, ça a été mieux.

J’écris ce livre pour cette phrase.

Pour que la lectrice inconnue, le lecteur perdu au fond de sa nuit, sache que ça arrive.

On va mieux.

Pas moins mal, mieux.

Le moteur redémarre.

Il toussote à l’occasion, mais il ronronne à nouveau.

Il faut le bon psy, des médicaments, de l’amour, de l’amitié aussi.

Mais ça repart.

Aujourd’hui, j’ai retrouvé le goût des autres, celui des projets, l’envie.

Et surtout une juste distance.

Je suis le même en différent.

J’espère que je suis un peu meilleur"…

Lien Editions Les Arènes

Vous m’avez manqué

Histoire d’une dépression française

Guy Birenbaum

Editions Les Arènes : 19,90 €

© Editions Les Arènes

vous m avez manque