Ce livre, résultat de plusieurs années d’enquête, est un SOS en faveur des enfants fragilisés, en détresse ou à l’abandon, plaie à vif de notre société dont trop d’indifférence et d’intérêts conjugués continuent de masquer l’existence.

Malgré l'argent investi pour l'Aide Sociale à l'Enfance en France et les 120.000 professionnels, les faits divers rapportés en ce domaine révèlent l'une des plus grandes hontes de la société de ce pays !

Un document bouleversant…

Résumé

"Nous n’assurons plus la sécurité des enfants dont nous nous occupons...

Ils sont en danger dans nos foyers" !

Ces propos glaçants sortent de la bouche d’éducateurs de l’Aide Sociale à l’Enfance (ASE), censée protéger les enfants lorsque leur famille n’est pas en mesure de s’occuper d’eux.

Ainsi, en France, des enfants sont maltraités alors que l’institution est supposée les protéger !

Ici, un pédophile, déjà condamné, engagé comme veilleur de nuit d’un foyer hébergeant des enfants.

Là, un travailleur social qui perd le contrôle de sa Ferrari avec 1,58 gramme d’alcool dans le sang, tuant ses 2 passagères de 15 et 16 ans, dont l’une placée chez lui par les services sociaux.

Là encore, le directeur d’une association en charge de quelques foyers qui touche plus de 9.000 euros de salaire net par mois auxquels s’ajoutent des milliers d’euros de frais personnels payés par l’Aide Sociale à l’Enfance…

Notre pays dépense plus de 7,5 milliards d’euros pour la Protection de l’Enfance.

Où va vraiment l’argent public ?

On parle de 200.000 professionnels pour s’occuper de ces enfants, mais ceux qui sont sur le terrain se plaignent du manque de personnel et de moyens.

Comment expliquer et tolérer que, sur les 150.000 d’entre eux qui vivent dans des foyers ou des familles d’accueil, beaucoup finiront à la rue ?...

Lien Editions Fayard

Enfants en souffrance...La honte

Le livre noir de la Protection de l’Enfance

Alexandra Riguet & Bernard Laine

Editions Fayard : 20 €

© Editions Fayard

enfants en souffrance la honte