Phénomène ancien mais plus que jamais d'actualité, l'adoption concerne des milliers d'enfants, nés ici ou ailleurs.

Histoire personnelle et collective, elle engage les individus comme les Etats et appelle à s'interroger sur la place faite à l'enfant dans la société et sur notre conception de la famille.

"Il est très difficile d'adopter un enfant français", "On ne peut pas aimer un enfant adopté comme son propre enfant", "Il existe un marché de l'adoption", "A l'adolescence, l'enfant adopté cherche à retrouver ses origines", "On ne peut pas adopter quand on est célibataire ou au delà d'un certain âge".

La complexité des mécanismes juridiques et administratifs, les craintes et les aprioris sont autant de raisons de faire le point grâce à un ouvrage complet et accessible...

Une étude sur les problèmes liés à l'adoption, tant d'un point de vue légal que psychologique et affectif, avec une prise en compte de la position des parents adoptants et de celle des enfants adoptés.

Entre désir, interrogations et craintes, l'adoption interroge aussi bien les parents que la société elle même.

Faisons le point, loin des idées reçues, sur les étapes de cette aventure familiale.

Résumé

Qu’est-ce que l’adoption ?

"Autrefois, l’adoption était un phénomène plus courant qu’aujourd’hui".

"Il est très difficile d’adopter un enfant français".

"L’accouchement sous X protège les femmes qui abandonnent leur enfant".

"Il n’existe pas de droit international de l’adoption".

"L’adoption est un acte de générosité".

Adopter un enfant

"On adopte un enfant quand on ne peut pas en avoir".

"On ne peut pas adopter quand on est célibataire ou au delà d’un certain âge".

"L’adoption par les couples homosexuels donne lieu à de nombreux débats".

"Les procédures d’adoption sont extrêmement longues et complexes".

"Il existe un marché de l’adoption".

"Dans certains pays, il est possible de choisir son enfant".

L’enfant adopté

"Il est plus facile d’adopter un enfant quand il est tout jeune".

"Il faut dire tout de suite à l’enfant qu’il a été adopté".

"On ne peut pas aimer un enfant adopté comme son propre enfant".

"Les enfants adoptés sont moins équilibrés que les autres".

"A l'adolescence, l’enfant adopté cherche à retrouver ses origines"...

 

Lien Editions Le Cavalier Bleu

 

Adoption : la filiation du cœur

Idées reçues sur cette autre parenté

Fanny Cohen Herlem

Editions Le Cavalier Bleu : 20 €

 

© Editions Le Cavalier Bleu

 

adoption la filiation du coeur