Avec une amère lucidité, Qiu Xiaolong réinterprète à sa manière le scandale Bo Xilai qui secoua la Chine en 2013.

Rappel

Bo Xilai (Parti communiste) a été impliqué dans des affaires criminelles et financières et a été condamné à la prison à vie.

Son épouse, Gu Kailai, a été reconnue coupable du meurtre d’un business américain, Neil Heywood.

"Au début des années 80, alors que je jouais au ping pong à l’Académie des Sciences Sociales de Pékin, un jeune homme m’a emprunté ma raquette.

Ce fut ma seule et unique rencontre avec Bo Xilai.

Au moment du scandale, un ami américain m’a dit : "Si tu écris un roman policier à partir de l’affaire Bo Xilai, ton éditeur le refusera sûrement car c’est trop invraisemblable.

Mais je savais que d’une manière ou d’une autre, certains détails se retrouveraient dans mon prochain livre.

Après tout, il ne m’a jamais rendu ma raquette de ping pong"… Qiu Xiaolong

A signaler

Ses romans policiers (9) dénoncent le règne du parti unique et la corruption et sont censurés en Chine…

Résumé

Stupeur à la brigade des affaires spéciales de la police de Shanghaï.

Sous couvert d’une promotion ronflante, l’inspecteur Chen est démis de ses fonctions.

Après tant d’enquêtes menées contre les intérêts du pouvoir, pas étonnant qu’on veuille sa peau.

Forcé d’agir à distance, inquiet pour sa vie, Chen affronte l’affaire la plus délicate de sa carrière tandis qu’à la tête de la ville, un ambitieux prince rouge et son épouse incarnent le renouveau communiste.

Alors que dans les rues résonnent les vieux chants révolutionnaires, ambition et corruption se déclinent plus que jamais au présent…

 

Lien Editions Liana Levi

 

Dragon bleu, tigre blanc

Qiu Xiaolong

Editions Liana Levi : 19 €

 

© Editions Liana Levi

 

dragon bleu tigre blanc