En tant que Kritikator patentée et reconnue mondialement, j’aime dépister des sujets qui prêtent à critique (à tort ou à raison), ce qui amuse mes proches : d’où le surnom de Kritikator…

Par exemple, je jubile lorsqu’en feuilletant des magazines sur papier glacé je découvre des erreurs ou des omissions qui crèvent mes yeux de Kritikator.

Aujourd’hui, c’est Jours de France N° 3 (Février-Mars-Avril 2014) que j’ai dans le collimateur.

Signaler un soutien gorge et une culotte Eres sous une robe en dentelle alors que même avec une loupe je n’ai pas réussi à les trouver, il fallait le faire (photo à l’appui) !

Mais que se passe-t-il à la rédaction de Jours de France ?

On ne se relit pas ?…

Heureusement, Kritikator est là !

 

Lien Jours de France

 

© Jours de France

 

kritikator jours de france