Le livre de Marc Hillel et Clarissa Henry est sans doute celui qui traite le plus en profondeur des Lebensborn.

Avec ce document prodigieux sur l’élevage humain de la S.S. et sur le rapt des enfants de "Sang Pur" à travers l’Europe, on touche à l’essence même du national socialisme.

Au cours d’une longue et difficile enquête, Marc Hillel et Clarissa Henry ont retrouvé les témoins et les victimes de l’organisation S.S. de Lebensborn : 30 ans après, les plaies sont toujours ouvertes…

Résumé

Ouvrage remarquable, émouvant, qui se termine sur une image terrible : celle d'une dame polonaise, Madame Ewertowska, âgée d'une soixantaine d'années mais qui en fait 15 de plus, photographiée en 1972 et visiblement jamais remise de l'enlèvement de sa fille Eugénia, le 27/09/1943.

Celle ci a été adoptée en 1947 par une famille allemande vivant dans la région de Hambourg.

Grâce à la Croix Rouge polonaise, la mère, bien plus tard, a retrouvé la trace de sa fille.

Mais Eugénia, la mémoire lavée par les méthodes d'un Lebensborn de l'époque, a définitivement tiré un trait sur ses origines et il est hors de question pour elle d'entendre parler de sa mère biologique…

 

Lien Editions Fayard

 

Au nom de la race

Marc Hillel & Clarissa Henry

Editions Fayard

 

© Editions Fayard

 

au nom de la race