Max est le prototype parfait du programme "Lebensborn" initié par Himmler.

Une fable historique glaçante, fascinante, dérangeante et provocatrice pour raconter le Lebensborn à travers le regard d’un enfant, prototype idéal.

"19 avril 1936.

Bientôt minuit.

Je vais naître dans une minute exactement.

Je vais voir le jour le 20 avril.

Date anniversaire de notre Fürher.

Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l'on verra en moi le premier né de la race suprême.

La race aryenne.

Celle qui désormais régnera en maître sur le monde.

Je suis l'enfant du futur.

Conçu sans amour.

Sans Dieu.

Sans loi.

Sans rien d'autre que la force et la rage.

Je mordrai au lieu de téter.

Je hurlerai au lieu de gazouiller.

Je haïrai au lieu d'aimer.

Heil Hitler" !

Une lecture dont on ne sort pas indemne...

Lecture déconseillée avant 15 ans.

Résumé

Le roman débute en 1936 à Steinhöring, en Bavière, dans le premier foyer du programme "Lebensborn", initié par les services de Himmler.

Des femmes sélectionnées par les nazis y mettent au monde les représentants de la race aryenne, afin de créer une jeunesse parfaite, destinée à régénérer l’Allemagne, puis l’Europe occupée par le Reich.

Max, un bébé qui s’apprête à naître, déjà nourri de la doctrine nazie dans le ventre de sa mère, tient absolument à voir le jour le 20 avril, date anniversaire du Führer, afin d’être un prototype parfait.

Max, rebaptisé Konrad, grandit, sans affection, sans tendresse, sans maman, selon les critères d’éducation de la doctrine nazie.

A 4 ans, il devient la mascotte du foyer.

On l'utilise pour aider à kidnapper des enfants polonais.

A 6 ans, il fait un séjour à Kalish, une "école" où sont germanisés les enfants kidnappés.

Là, il rencontre Lukas, un jeune Juif polonais rebelle, qui a tous les critères physiques de la race aryenne.

Konrad se prend d’amitié pour lui.

C’est la première fois qu’il s’attache à quelqu’un.

A partir de cet instant, ses croyances nazies vont être sérieusement ébranlées…

 

Lien Editions Gallimard

 

Max

Sarah Cohen Scali

Editions Gallimard : 15,90 €

 

© Editions Gallimard

 

max