Si la traite négrière et le système esclavagiste du XVème au XIXème siècle ont récemment été reconnus par la France et par l'ONU comme des crimes contre l'humanité, ils constituent pourtant l'un des aspects de l'histoire les moins bien transmis.

La colonisation, à laquelle ils sont étroitement liés, a très longtemps souffert de silences ou d'interprétations erronées qu'il est encore difficile de surmonter…

Résumé

En finir avec l'esclavage a été l'objectif des premiers concernés, les captifs en provenance d'Afrique, les esclaves des Caraïbes Amériques.

Les fuites et les évasions (marronnage), les refus d'obéissance, les révoltes ouvertes parsèment l'histoire des îles et du continent 4 siècles durant.

Quant aux abolitionnistes qui cherchèrent, en Occident, à convaincre leurs gouvernements de mettre un terme à la traite et au modèle économique et social sur lequel elle reposait, souvent impressionnés par la résistance des esclaves, ils ont développé un argumentaire de plus en plus efficace et créé divers mouvements ou groupes de pression.

Aujourd'hui, le combat continue, car le système esclavagiste n'a pas disparu.

C'est la mission que s’est fixé le haut commissariat aux Droits de l'Homme de l'ONU et de nombreuses ONG.

Le processus d'abolition est encore d'actualité, bien qu'il ne s'applique pas aux mêmes réalités.

Il est passionnant de le suivre sur la longue durée…

 

Lien Editions Fayard

 

L'abolition de l'esclavage

Nelly Schmidt

Editions Fayard : 23,40 €

 

© Editions Fayard

 

l abolition de l esclavage