Une réflexion de Jean d'Ormesson...

 

jean d ormesson 1