Imaginez un scénario de Tati filmé par un Cronenberg dépressif et vous aurez l’épure de cette fiction noire, bien noire, rhapsodie glaçante pour monde en panne.

Dieu serait notre "Grand Absent" et Laurent Graff, son prophète.

Un voyage dans un monde déshumanisé, mécanisé…

Résumé

Une après midi qu’il avait quartier libre et l’âme joueuse, Dieu inventa le parking.

Il vit que cela était drôle et conçut, dans la foulée, le véhicule automobile, cette variante ulcérée et statique de l’humain qu’est l’automobiliste, la place de parking en nombre limité, la barrière de contrôle métallique et, fin du fin, le ticket de parking : clé de la liberté tarifée et sésame on décampe de l’homo automobilis.

Manquait encore une cerise à ce gâteau de béton en sous sol : le poète.

Dieu alors prit son élan et créa Laurent Graff, l’aède des vertiges ontologiques.

Tu seras le Franz Kafka de l’horodateur, lui dit Dieu.

Graff dit oui.

 

Lien Editions Le Dilettante

 

Grand Absent

Laurent Graff

Editions Le Dilettante : 13 €

 

© Editions Le Dilettante

 

grand absent