La grande aventure de la fabrication de la colle Cléopâtre débute en 1930 à Paris.

La production est réalisée dans un appartement 4, rue Chapon à Paris 3ème.

Il faut se rappeler qu’à cette époque chacun fabriquait sa colle à partir de farine et d’eau.

Acheter de la colle restait un luxe !

Les premiers pots étaient en aluminium sans spatule, leur composition à base d'amidon de pomme de terre.

La concurrence acharnée que se menaient les marques productrices amenèrent rapidement (1934/193535) Cléopâtre à insérer dans le pot un pinceau, pour plus de praticité.

Mais c’est surtout à cette époque que l'on ajoute l’odeur d’amande dans la colle du petit pot de colle blanche.

Cette merveilleuse invention, toujours inégalée aujourd’hui dans le "Monde des Colles", sera le symbole olfactif de nombreuses générations d’écoliers.

Dans les années 50, les pots sont fabriqués en matière plastique.

Le pinceau est remplacé par une spatule flexible en plastique logée dans un compartiment du pot.

La gamme des produits s'étoffe pour répondre à la demande des bureaux et surtout du marché des écoles.

En 1963, la forme du pot est modifiée, avec une réserve centrale permettant d'accueillir la spatule maintenant intégrée dans le couvercle.

Le couvercle est alors orange.

Cette colle a marqué les mémoires de tous les écoliers français.

Le doux parfum d'amande reste bien présent, l'amidon de pomme de terre est toujours le produit utilisé dans la formulation.

Et la nostalgie nous envahit…

 

cleopatre colle blanche 1

 

cleopatre colle blanche 2

 

Lien Colles Cléopâtre

 

Colles Cléopâtre - P’tit Pot de colle blanche qui sent bon - 23 grammes : 1,50 €

 

cleopatre colle blanche 3

 

cleopatre colle blanche 4

 

cleopatre colle blanche 5