"On peut raconter dans un dîner que l’on a été victime d’un attentat, que l’on a perdu un proche ou subi un cambriolage.

Avec le viol, silence radio.

Cet acte touche à la sexualité et la suspicion n’est jamais loin.

Le viol est un crime dans lequel la victime se sent coupable, honteuse.

Ne pas pouvoir dire ce que l’on a vécu rajoute à la violence subie et contribue à l’impunité des violeurs".

Il est temps que la honte change de camp !

Résumé

En novembre 2012, à l’occasion de la "Journée contre les violences faites aux femmes", sont diffusés 2 films documentaires (Viol, double peine et Viol, elles se manifestent) et une plateforme Web est mise en place sur le site de France Télévisions pour permettre aux victimes de viol de témoigner, celles là mêmes qui trop souvent se taisent.

A ce jour, plus d’un millier de personnes sont venues dire leur souffrance, leur colère ou leur peur.

Car en France, 1 viol est commis toutes les 8 minutes, et souvent une chape de plomb pèse sur les victimes, qui risquent les représailles ou la stigmatisation.

Ce livre se veut un manifeste contre le silence.

Il rassemble une centaine de témoignages de victimes qui tentent par la parole de sortir de la honte dans laquelle notre société semble les enfermer.

Elles expriment dans le même temps leur courage et leur volonté de reconstruire leur vie et reconquérir leur dignité après ce double traumatisme : le viol et l’impossibilité d’en parler…

 

Lien Editions Don Quichotte

 

Elles se manifestent

Clémentine Autain

Editions Don Quichotte : 17,90 €

 

elles se manifestent