Et si c’était à refaire ?

Sans jamais verser dans le mélo, ce roman questionne des thématiques aussi douloureuses que l’incapacité à communiquer entre des êtres qui s’aiment, la distance à l’autre, la perte, le deuil et la mort.

Un livre magnifique que le lecteur achève avec le sentiment d’avoir évolué.

Un roman psychologique qui s’inscrit dans la veine des romans à clés…

Résumé

Une femme seule stoppe son véhicule sur une corniche, en aplomb de Stockholm.

Elle escalade la rambarde d’un pont, regarde droit devant elle et saute dans le vide.

Rebecka laisse alors derrière elle une brillante carrière, un mari qui l’aime éperdument, une vie réussie en somme.

Juste avant de toucher le sol, elle regrette son geste.

Mais son acte est irréversible et elle ne peut que contempler son pauvre corps désarticulé entouré des équipes de premiers secours.

Son corps n’est plus mais son esprit, lui, a survécu.

Une sorte de seconde chance lui est offerte en la personne d’Arayan, son ange gardien.

Elle ouvre des yeux nouveaux sur ses véritables priorités et sur ce qu’elle aurait pu changer dans sa vie.

Rebecka va alors essayer d’influer sur le cours des pensées de son mari désemparé.

Elle tente de réparer les dégâts qu’elle a commis du temps de son vivant par peur de l’engagement, par prudence et par égoïsme alors qu’elle n’avait qu’une véritable peur : celle d’être abandonnée par un homme qu’elle aimait passionnément…

 

Lien Editions Balland

 

Quelque part en nous

Kajsa Ingemarsson

Editions Balland : 23,90 €

 

quelque part en nous